Abobo : fin de cavale pour le meurtrier d’Amessan Ognon

La gendarmerie d'Abobo a mis fin, le 6 avril 2021, à la cavale de Abdoulaye, présumé meurtrier de Amessan Ognon à Morokro.

L'individu a été interpellé dans la commune d' où il s'était réfugié chez des proches parents. Ce sont donc les éléments de la brigade de gendarmerie d'Abobo qui ont mis le grappin sur dans sa cachette. Il a mis à la disposition de la brigade de gendarmerie de Tiassalé mercredi matin et placé en garde à vue, avant sa présentation au parquet, jeudi.

LIRE AUSSI : Téné Birahima rassure Ouattara : « notre Défi sera d'assurer la Sécurité »

Samedi 3 avril 2021, Frédéric avait trouvé la mort après qu'il a été poignardé au cœur au cours d'une bagarre dans un bistrot à Morokro, chef-lieu de sous préfecture dans le département de Tiassalé. Deux présumés acteurs de cette bagarre avaient été interpellés tandis que Abdoulaye, qui était soupçonné d'avoir porté le coup mortel avait pris la fuite.

Un message de recherche avait été lancé, par la brigade de gendarmerie de Tiassalé, contre lui.

Written by Hind Talha

Drame à N’Douci : un père meurt dans un accident, son fils en 5ème année de médecine gravement blessé

Zlatan Ibrahimovic dans le prochain Astérix et Obélix