Assoa Adou de retour de Bruxelles: « nous espérons que nos amis du RDR iront dire yako à Gbagbo »

est rentré le vendredi 9 août 2019, de Bruxelles en Belgique, il a été accueilli à l’aéroport Félix Houphouët Boigny par quelques membres du .

« C’est avec joie que j’ai accueilli la rencontre entre les Présidents GBAGBO-BÉDIÉ. C’est ce que nous espérons en Côte d’ivoire. Vous avez entendu plusieurs fois le président s’exprimer sur les chaines internationales pour dire qu’il est allé voir son jeune frère le président accompagné de son épouse pour lui dire yako. Dans le pays, il y a des évènements qui peuvent survenir mais il faut aller de l’avant. C’est pourquoi il s’est déplacé lui-même pour aller le voir, le saluer et lui dire yako.

Et pour lui dire qu’on l’attend en Côte d’Ivoire pour que la réconciliation soit faite. Tout s’est très bien passé et c’est ce que nous espérons en Côte d’Ivoire. Nous pensons que tous les protagonistes des évènements de 2010-2011 doivent se surpasser, se dépasser, se comporter en homme conscient, avoir les intérêts de la Côte d’Ivoire en vue.

A LIRE AUSSI : Présidentielle 2020: la Fondation Friedrich Naumann va former les cadres du RHDP

Pensez d’abord à la Côte d’Ivoire et tout faire pour dominer leur amour propre et avancez les uns vers les autres. La prochaine étape est que nous espérons que nos amis du feront la même chose pour que la Côte d’Ivoire retrouve la paix. C’est-à-dire aller dire yako au président Laurent Gbagbo et exprimer le désir ardant de la voir ici et se battre avec nous et avec tous les Ivoiriens pour que le président Laurent Gbagbo revienne en Côte d’Ivoire.»

A LIRE AUSSI : Mamadou Traore, pro-Soro: « attachons notre ceinture en 2020, RDR-RHDP « wawié ! »

Rappelons qu’après un séjour aux côtés de Laurent Gbagbo à Bruxelles, Assoa Adou, secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo.