Augmentation des frais de transfert d’argent : L’ARTCI exige « l’arrêt immédiat » par les maisons de téléphonie mobile

Orange Côte d'Ivoire
Orange Côte d'Ivoire

Dans un communiqué dont IvoirSoir.net a reçu copie mardi 26 février 2019, l’Autorité de régulation des télécommunications /Tic de Côte d’Ivoire () exige ‘’l’arrêt immédiat’’ des nouvelles tarifications via mobile money applicables depuis le début de la semaine.

Selon la direction générale de l’ARTCI, conformément à l’application de l’article 174 de l’ordonnance n 2012-293 du 21 mars 2012 relative aux télécommunication et aux technologie de l’information et de la communication les opérateurs de téléphonie mobile sont tenus de lui faire communiquer tous les tarifs et conditions générales d’offres de services un mois avant de le porter à la connaissance du public.

« Les nouveaux tarifs constatés à ce jour sur les services de transferts d’argents via mobile n’ont pas fait l’objet de communication préalable à l’ARTCI. Par conséquent, l’ARTCI exige de tous les opérateurs de téléphonie mobile l’arrêt immédiat de leur application », a ordonné la structure régulatrice.

A lire aussi : Téléphonie mobile : Dès le 1er juin, l’abonné pourra changer d’opérateur sans changer de numéro

Notons que depuis lundi 25 février 2019, les usagers ont constaté une hausse de 7.2% sur la grille tarifaire des . Malgré un communiqué de la direction des impôts dénonçant cette hausse, les trois opérateurs mobiles n’ont pas encore lâché prise. Les nouveaux tarifs continuent d’être appliqués au grand dam des usagers.

Roxane Ouattara

Personnalités liées avec l’article