BEPC et CEPE 2019 en Côte d’Ivoire: les filles plus fortes que les garçons

En 2019, 58,66% des filles ont été admises au en Côte dIvoire contre 56,18% des garçons. Elles étaient 85,81% au contre 83,88% garçons.

Les filles ont surclassé les garçons aux examens du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et au Certificat d’études primaires et élémentaires (CEPE) avec un taux d’admises supérieur à celui des garçons, selon une communication du gouvernement relative aux résultats de la session 2019, au titre de l’année scolaire 2018 – 2019.

LIRE AUSSI: La liste des membres du nouveau gouvernement de la Guinée-Bissau

« Nous constatons une amélioration du taux pris sous l’angle du genre des filles (…). Et une amélioration de l’inscription des filles à l’école, a salué, mercredi 17 juillet 2019 le porte parole du gouvernement, Sidi Touré, soulignant que cette embellie est à mettre à l’actif du gouvernement à travers l’adoption de la politique de scolarisation obligatoire (PSO).

Depuis la rentrée scolaire 2015-2016, le gouvernement avait adopté cette mesure pour « donner à toutes les filles et à tous les fils de notre pays le droit à l’éducation, à une formation de qualité », rappelle-t-on

LIRE AUSSI: Aboisso: l’EPP Krindjabo 3 fait un 100% au CEPE 2019

Selon le genre, 58,66% des filles soit 112 213 admises sur 191 799 filles présentes ont réussi aux épreuves du BEPC contre 56,18% des garçons. 220 190 candidates ont été déclarées admises au CEPE soit 85,81% des filles contre 83,88% des garçons.

Au niveau national, sur 420 674 élèves, 241 103 ont été déclarés admis au BEPC au titre de l’année scolaire 2018 – 2019, soir un taux estimé à 57,31% contre 60,14% en 2018.

En ce qui concerne le CEPE, sur 444 399 admis sur 525 595 pour un taux national de 84,84% contre 83,57% en 2018. Les résultats ont été proclamés, respectivement, les 9 et 15 juillet 2019

Personnalités liées avec l’article