Blé Goudé réagit à la grâce présidentielle, « merci mais… »

Charles Blé Goudé, président du COJEP
Charles Blé Goudé, président du COJEP © Crédit Photo DR

La décision du président Ouattara de gracier 51 prisonniers a été accueillie avec des réactions mitigées au sein de la classe politique. Blé Goudé se prononce sur la grâce présidentielle.

Plusieurs figures politiques ont salué cette mesure de clémence. Charles Blé Goudé, président du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (), a déclaré : « Je voudrais saluer cette mesure de grâce qui a été prise par le chef de l'Etat et dire merci pour cette initiative courageuse. »

Cependant, Blé Goudé a également regretté que certains prisonniers, « et non des moindres », aient été « omis » de la liste des graciés, se citant notamment lui-même. Acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) pour son rôle dans la crise de 2010-2011, il reste condamné à 20 ans de prison par la justice ivoirienne. « Mon temps viendra », a-t-il ajouté.

La rédaction vous conseille

La grâce présidentielle accordée à 51 prisonniers est une initiative saluée par une partie de la classe politique ivoirienne, mais qui suscite également des regrets et des appels à une réconciliation nationale plus inclusive.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Christian Binaté

Guillaume Soro : le grand absent de la liste des graciés

Opération déguerpissements district d’Abidjan: voici les quartiers ciblés à Bingerville