CAFOP : les nouveaux enseignants devront désormais rester 10 ans dans leur région d’affectation avant une réaffectation

Mariatou Koné, ministre de l'Education nationale de Côte d'Ivoire
Mariatou Koné, ministre de l'Education nationale de Côte d'Ivoire © Crédit Photo Ministère de l'Education Nationale

Le 27 décembre 2023, la ministre Mariatou Koné a annoncé la mise en place d'un engagement décennal pour les nouveaux enseignants issus du CAFOP.

Cette mesure, qui s'inscrit dans le cadre de la régionalisation du concours d'entrée au CAFOP, oblige les enseignants à rester en fonction pendant 10 années consécutives à partir de leur première prise de fonction, dans la région où ils ont été affectés.

La première prise de service s'effectue dans la région où l'élève-maître a suivi sa formation, qui est également son premier choix d'affectation parmi deux autres exprimés lors de son inscription.

Cependant, après trois années de service, l'enseignant pourra demander une mutation, mais celle-ci sera limitée à l'intérieur de sa région ou du district où il est en fonction.

L'objectif de cette mesure est de sédentariser davantage les enseignants, mais aussi d'amener les candidats à aller travailler dans les régions de leur choix et à donner le meilleur d'eux-mêmes.

La rédaction vous conseille

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Côte d’Ivoire : comment faire face à la flambée des factures d’électricité ?

« Tidjane Thiam, entre soumission et opposition à Ouattara » (Mamadou Traoré)