Choix des candidats pour les élections locales : un cadre du PDCI parle à Bédié

Lettre ouverte de Jean-Yves Esso, membre du bureau politique du PDCI, à l'attention de Bédié sur le choix des candidats pour les élections locales.

Excellence Monsieur le Président,

Permettez nous de vous adresser cette Lettre Ouverte suite au léger désordre observé dans certains bastions de notre famille politique, occasionné par la publication de la liste officielle des candidats retenus pour les prochaines élections locales de septembre 2023.

En effet, nous observons ça et là des mécontentements, des incompréhensions, des rébellions, de nombreuses défiances à l'Autorité que vous incarnez, qui ne sont pas acceptables au sein de notre famille politique.

Cela nous amène à faire des propositions au pour les prochaines élections législatives de 2026 et locales de 2028…

Excellence Monsieur le Président,

Les efforts d'innovation et de modernisation au sein du Parti, observés depuis les séminaires éclatés, devraient, à notre humble avis, également passer par la mise en place d'un MÉCANISME SUBTIL d'élections primaires, pour les localités où il n'y a pas de consensus autour d'une seule candidature, en total accord avec l'article 95 de nos statuts, QUI TIENNE COMPTE, à la fois, DES ASPIRATIONS DE LA BASE du Parti à 50%, DES DÉLÉGUÉS à 30% et DE LA DIRECTION DU PARTI à 20% par exemple.

Pour garantir un processus de sélection équitable et inclusif, les élections primaires devraient donner l'occasion à la base du Parti d'exprimer ses préférences et d'avoir son mot à dire dans le choix des candidats du parti.

LIRE AUSSI: Saison de pluies 2023: la pluie fait déjà 3 morts à San-Pedro ce 25 mai

Cela impliquerait, pour les futurs potentiels candidats, de s'engager auprès des militants de la base longtemps avant les échéances électorales, de les approcher, de les écouter et les comprendre, de les soutenir dans leurs tâches quotidiennes qui ne sont pas de tout repos avec toutes les difficultés qu'ils rencontrent continuellement.

Et cela leur éviterait de succomber aux multiples tentations de transhumances diverses ou de défiance à l'Autorité.

En outre, la contribution des délégués doit être SERIEUSEMENT prise en compte car ils apportent des perspectives et des idées précieuses de divers segments du parti. Leur implication dans le processus de sélection peut aider à combler le fossé entre la Direction du Parti et l'ensemble des militants de la Base.

De plus, la Direction du Parti devrait jouer un rôle dans le processus des élections primaires, son expertise et son expérience pouvant guider et assurer que les candidats s'alignent sur les valeurs et objectifs du parti.

LIRE AUSSI : Classement Forbes 2023 : Cristiano Ronaldo, le sportif le plus riche de tous les temps

Excellence Monsieur le Président,

En incorporant ces trois parties prenantes clés (la base, les délégués et la Direction du Parti) dans ce MÉCANISME PARTICULIER d'élection primaire, le Parti pourrait ainsi améliorer la prise de décision démocratique, promouvoir l'inclusivité et RENFORCER LA LÉGITIMITÉ DE SON PROCESSUS DE SÉLECTION des candidats.

Cette approche contribuera, par ailleurs, à favoriser une plus grande participation, une plus forte représentation et une véritable unité au sein du Parti, menant à une organisation politique plus solide, plus efficace et donc plus compétitive.

LIRE AUSSI : Grève des enseignants à l'IEPP de Niakara, Côte d'Ivoire

Dans le secret espoir que vous voudrez bien prêter une oreille attentive à ces propositions émanant de l'inspecteur du Parti que nous sommes de par votre volonté,

Nous vous prions d'agréer, Excellence Monsieur le Président, l'expression de nos salutations respectueuses et profondément dévouées.

Jean-Yves ESSO ESSIS

Inspecteur et membre du Bureau Politique

Président des Cadres Dynamiques du PDCI-RDA

Written by Jean-Yves Esso

Inondations en Côte d'Ivoire en 2023

Saison de pluies 2023: la pluie fait déjà 3 morts à San-Pedro ce 25 mai

Le ministre de l'Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani

Affaire « 17 milliards Fonds Covid-19 aux acteurs de la filière café-cacao »: Adjoumani apporte des éclairages des dépenses