Coronavirus : couvre-feu au Burkina Faso

Roch Marc Christian Kaboré a instauré un couvre-feu au Burkina Faso, le 20 mars 2020 afin de contrer la propagation du nouveau coronavirus.

Dans un message radiotélévisé à la nation, il a annoncé l’instauration d’un couvre-feu de 19h à 5h du matin sur toute l’étendue du territoire à compter de ce samedi 0h. Il a aussi interdit tout regroupement de plus de 50 personnes et promis des mesures de restriction concernant les débits de boissons, les salles de cinéma, de jeux et de spectacles, les marchés et les restaurants.

M. Kaboré a aussi annoncé la fermeture des aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso aux vols commerciaux pour une durée de deux semaines renouvelable à compter de ce samedi 0h, à l’exception des vols intérieurs et militaires et du fret. Les frontières terrestres et ferroviaires seront fermées elles aussi dans les mêmes conditions, fret excepté.

LIRE AUSSI: Au tour du Burkina Faso de fermer ses écoles contre le COVID-19

Le président burkinabè, qui a demandé que le respect des mesures d’hygiène dans tous les lieux publics et privés soit strict, a indiqué que « toutes les mesures prises feront l’objet d’une évaluation périodique, pour les ajuster constamment à l’évolution de la pandémie.

Un couvre-feu au Burkina pour contrer le Coronavirus

Nous devons améliorer et renforcer les actions de communication pour un changement de comportement ».

LIRE AUSSI: COVID-19 au Burkina : le bilan passe à 33 cas positifs confirmés

Aussi, « c’est le lieu pour moi de dénoncer celles et ceux qui, à travers les réseaux sociaux, entretiennent la désinformation et sèment la panique », a dit M. Kaboré, soulignant qu’il fallait « prendre cette pandémie au sérieux ».

Personnalités liées avec l’article