Coûts données mobiles en Côte d’Ivoire: quand l’intervention du ministre de la Communication sape le peu d’autorité qu’a l’ARTCI

Amadou Coulibaly
Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement ivoirien © Crédit photo Service communication Présidence de la République de Côte d'Ivoire

Le ministre Amadou Coulibaly a annoncé, le lundi 10 avril 2023 la suspension de la hausse des coûts des données mobiles affichées, depuis le jeudi 6 avril dernier, par MTN, MOOV et ORANGE.

Cette annonce fait suite à la décision desdits opérateurs de diminuer le volume internet et par voie de conséquence d'augmenter les tarifs des données mobiles.

L'Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d'Ivoire () « a demandé aux opérateurs de revenir à la décision antérieure pour une vice de forme. (…) Ils ont entre 24 heures pour certains et trois semaines pour d'autres pour pouvoir revenir à la situation antérieure », a déclaré le ministre de la Communication et de l'Economie Numérique .

LIRE AUSSI : Week-end Pascal 2023 en Côte d'Ivoire: 267 accidents de circulation

À en croire , cette situation est suivie de près par le Premier Ministre, . « Il a été demandé à l'ARTCI de reprendre les discussions avec les opérateurs de façon à trouver une mesure juste qui tient à la fois de l'intérêt des consommateurs et qui en même temps permet au secteur de retrouver un équilibre », a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI: La France fait fermer le compte bancaire de Franklin Nyamsi, conseiller de Soro

Le ministre de la Communication et de l'Économie numérique a appelé les populations ivoiriennes à faire confiance au Gouvernement qui applique la vision d' ‘'une Côte d'Ivoire solidaire'' chère au Président de la République. « Les nouvelles mesures qui seront prises le seront dans l'intérêt de tous », a-t-il rassuré.

LIRE AUSSI : Braquage à Bondoukou: un acheteur d'anacarde braqué, 45 millions de FCFA emportés

Amadou Coulibaly a expliqué que les mesures de l'ARTCI ont été prises en tenant compte de certaines demandes des associations de consommateurs de la société civile. Ces dernières ont pris part aux discussions avec le régulateur et les opérateurs de téléphonie mobile. Il s'agit notamment du relèvement du niveau des bonus de 100% à 200% ; de la baisse du prix minimum de la data mobile de 20%, la faisant passer de 1 FCFA le mégaoctet à 0,8 FCFA ; et du maintien par les opérateurs, de la conservation des avantages acquis par le consommateur, en dehors de la période de validité de la souscription.  

Written by Colombe Blanche

Bras de fer Ivoiriens – Opérateurs de téléphonies : Moov CI revient officiellement sur ses anciens tarifs

Data mobile Côte d’Ivoire

Suspension de la hausse du tarif de la Data mobile : pourquoi certains opérateurs peinent à réajuster les prix ?