Crédibilité du système éducatif ivoirien: Kandia Kamara a-t-elle des doutes ?

a déploré le 11 septembre 2019 les nombreux cas de fraude qui gangrènent le système éducatif ivoirien et mettent en doute sa crédibilité.

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara déplore les nombreux cas de fraude enregistrés au baccalauréat 2019, appelant les membres de la communauté éducative à « alimenter la réflexion afin de dresser ensemble une digue morale pour exalter le goût de l’effort personnel ».

LIRE AUSSI: MGE-CI: pourquoi Kandia Camara tient tant à installer Boko Michael ?

Plus de 6000 cas de fraude ont été enregistrés lors de de la dernière session du baccalauréat, a décrié Kandia Camara, mercredi 11 septembre 2019, à Grand-Bassam lors de la réunion de rentrée. Il a déploré qu’ « au fil des années, le mal gagne du terrain, les fraudeurs rivalisent d’ingéniosité pour contourner les dispositifs de contrôle ».

« Au fil des années, le mal gagne du terrain, les fraudeurs rivalisent d’ingéniosité pour contourner les dispositifs de contrôle »

Kandia Camara, le 11 septembre 2019 à Grand-Bassam

Kandia Camara a, par ailleurs, instruit ses collaborateurs au respect scrupuleux du calendrier scolaire et au rythme des évaluations, au renforcement du suivi évaluation et le contrôle régulier de conformité.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Kandia Camara vous présente sa médaille de Harvard

Mais aussi à l’intensification de la sensibilisation et à la répression contre la fraude, la tricherie, le tabagisme, l’alcoolisme, la violence et les grossesses en situation scolaire.

La session 2019 du baccalauréat a enregistré 6250 cas de fraude présumés parmi les 273.342 candidats contre 1.516 pour 256.452 candidats en 2018.