Elections 2025 en Côte d’Ivoire : le spectre de 2010 hante le pays, les politiques réclament des réformes et un dialogue inclusif

Dialogue politique en Côte d'Ivoire
Dialogue politique en Côte d'Ivoire © Crédit Photo DR

En Côte d'Ivoire, 14 organisations politiques et de la société civile appellent à un dialogue inclusif pour des élections apaisées en 2025.

Depuis le 13 mai 2024, les préfets et sous-préfets de Côte d'Ivoire ont entamé des rencontres avec les acteurs politiques et de la société civile pour actualiser la cartographie électorale en vue des élections de 2025.

Cette initiative, menée sans concertation avec la Commission Electorale Indépendante () ni le Ministère de l'Intérieur, suscite des inquiétudes et des appels à un dialogue inclusif.

Le 28 mai 2024, 14 organisations politiques et de la société civile ont regroupé pour dénoncer le manque de transparence et d'inclusivité dans le processus de préparation des élections. Elles ont appelé à un dialogue ouvert et inclusif entre toutes les parties prenantes afin de garantir des élections transparentes et apaisées.

Les 14 organisations ont identifié plusieurs points de discorde majeurs qui nécessitent une réforme urgente :

La composition de la CEI: elle doit être véritablement indépendante tant dans sa composition que dans son fonctionnement.

Le contrôle des actes et documents électoraux: notamment le renouvellement et l'audit de la liste électorale.

La rédaction vous conseille

Le découpage électoral actuel: jugé injuste et nécessitant une refonte.

Certaines dispositions de la Constitution et du Code électoral: qui doivent être réexaminées.

Les 14 organisations ont également exprimé leur préoccupation face à la situation socio-économique difficile du pays, marquée par une hausse du coût de la vie et des tensions liées au changement climatique. Elles ont appelé à éviter d'aggraver ces tensions par des troubles électoraux et ont exhorté toutes les parties à privilégier le dialogue et la concertation.

En conclusion, les 14 organisations ont lancé un appel pressant au gouvernement, aux partis politiques et à la société civile pour :

Le gouvernement: Convoquer un dialogue ouvert et inclusif sur les réformes électorales.

La CEI: Devenir une entité véritablement indépendante et impartiale.

Les partis politiques et la société civile: S'unir pour défendre des élections justes et transparentes.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

L'opposition ivoirienne

2025, indépendance CEI, audit liste électorale… : l’opposition ivoirienne monte au créneau pour des élections transparentes et inclusives

Forêts classées de Côte d'Ivoire

Orpaillage et agressions dans le Parc national de Taï : 301 individus interpellés