La JPDCI urbaine « met en garde les cadres PDCI favorables à la disparition du PDCI »

Le président de la , a animé ce mercredi 6 juin 2018, au siège du PDCI à Cocody – Abidjan, sur conférence sur l’élection présidentielle 2020 et le parti unifié. déclaration Valentin Kouassi.

Mesdames et messieurs journalistes de la presse nationale et internationale,

Je voudrais saluer votre présence massive que je juge prompte sur notre invitation. Je voudrais vous faire partager notre avis, celui de la JPDCI-Urbaine que j’ai l’honneur de diriger depuis le 15 juin 2015 sur les sujets portants à la vie politique du moment dans notre pays, la Cote d’Ivoire.

En effet, depuis quelques mois, la question des élections présidentielles de 2020 fait beaucoup couler encre et salive. Cette actualité politique de notre pays se trouve être exacerbée par les positions des uns et des autres concernant le futur locataire du palais présidentiel ivoirien.

En ce qui concerne la position de la JPDCI-Urbaine, nous nous alignons comme depuis notre installation sur la vision du président Henri Konan BEDIE qui est somme toute claire comme de l’eau de roche.

Le président Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA a à maintes reprises indiqué la voie à suivre à ses militants. Il nous dit que pour 2020, aucune négociation n’est possible si ce n’est celle relative à la candidature d’un militant actif issu du PDCI-RDA comme candidat à l’élection présidentielle qui serait soutenue par toute la famille politique du .

Cependant, des voix par-ci par-là s’élèvent  pour embûcher des sons discordants à la vision tracée par le Président BEDIE.

A lire aussi : PDCI-RDA : un proche de Fabrice Sawegnon perturbe une réunion de Guikahué, la JPDCI condamne

Valentin Kouassi, président de la JPDCI urbaine

Ainsi, dans notre propre famille politique le PDCI-RDA, il se donne l’impression depuis des jours qu’il y a deux courants : Pro-RHDP-groupements politiques, ce qui est la réalité et Pro-RHDP-Parti unifié, ce qui est illusoire.

Pour ces derniers, soutenus par certains de nos cadres et des ainés, tendent à faire passer la question de l’alternance telle que prônée par l’appel de , après la mise en place du parti unifié.

Des groupes mêmes se sont créés pour la défense de cette thèse, notamment le Forum des Houphouetistes, revendiqué et piloté par le Sieur Félix Anoble, ancien porte-parole du commando invisible qui a endeuillé des familles dans la commune d’.

Ce dernier, obnubilé par sa quête de voir le PDCI-RDA en lambeau a tenu ce mardi 05 juin 2018, une conférence de presse. Le Sieur Anoble a tenu des propos qui ne peuvent demeurer plus d’un jour sans aucune réaction de notre part, tels ces propos sont diffamants, invectivant et trompeurs.

A lire aussi : La JPDCI demande que Bédié sanctionne « ceux qui rament à contre-courant »

Vu tout ce que nous venons de relever, la JPDCI-Urbaine :

  • S’offusque des propos discourtois du Sieur ANOBLE à l’ endroit du Secrétaire Exécutif en chef, le Professeur Maurice Kakou Gukahue. Ces propos s’assimilent comme un affront à l’encontre du PDCI-RDA, parti libérateur et fondateur de la Côte d’ivoire moderne ;
  • Condamne avec la dernière énergie la manouvre de division et de manipulation juste pour satisfaire son ventre et ses intérêts ;
  • Met en garde tous les cadres du PDCI-RDA qui tirent les ficelles pour la disparition du PDCI-RDA ;
  • Interpelle le sieur Anoble et ses sbires à se ressaisir pendant qu’il est encore temps car il ne détient pas le monopole de la violence.

Je vous remercie

Fait à Abidjan, le 06 juin 2018.

A lire aussi : 

Exclusif / Guerre contre les pro-RHDP du PDCI : Voici les 6 dernières décisions de Bédié