Hôpital général de Tiassalé : Des agents contractuels sans salaires depuis 8 mois

Des agents contractuels déflatés de l’hôpital général de Tiassalé exigent le paiement de 8 mois d’arriérés de salaires et de droits liés à leur ancienneté.

Les sept agents ont manifesté bruyamment, mardi, leur colère devant la direction de l’hôpital.  Selon leur porte parole, Ayeké N’non Gethème, il est inconcevable que la direction de l’hôpital se sépare d’eux, alors que les recettes propres ont augmenté et leurs salaires payés sur la grille de la gratuité.

LIRE AUSSI : Le CHU de Yopougon fermé: voici où se rendre désormais

L’hôpital est dans l’obligation de se séparer d’une partie de ses contractuels, pour respecter la part des 22% réglementaire de la masse salariale,  a répondu  le directeur de l’hôpital, Dr Eulalie D. Thés. ” Cette masse salariale représente 50% des recettes, depuis belle lurette. Une situation qui influe négativement sur le bon fonctionnement de l’hôpital”, a-t-elle dit.

LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: date et lieux des stages des enseignants contractuels admis au recrutement exceptionnel

S’agissant des arriérés de salaires, elle a rétorqué, depuis sa prise de fonction en février 2019, ne devoir à personne. Pour elle, le stock d’arriérés était de douze mois à son arrivée à ce poste. Six mois de salaire ont été payés. ” Les six mois de salaires restants seront payés courant 2020 dès que l’argent de la gratuité sera reversé par l’Etat”, a-t-elle soutenu, précisant que le budget lié à la gratuité ne sert pas à payer uniquement les contractuels.

Personnalités liées avec l’article