Incendie à la mairie du Plateau : Flavien Niondé, un proche de Sawegnon arrêté

Flavien Niondé arrêté dans l'affaire de l'incendie de la mairie du Plateau

L’enquête sur l’incendie qui a ravagé certains services de la mairie du Plateau, dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 décembre 2018 commence à donner des résultats. Un suspect a été arrêté, il s’agit de Flavien Niondé, ex-membre de l’équipe de campagne de Fabrice Sawegnon, candidat malheureux (RHDP) aux municipales de cette circonscription.

Selon le quotidien  »Le Nouveau Réveil », proche du PDCI, Flavien Niondé a été interpellé par la Direction de la police criminelle (DPC). Toujours selon le journal, interrogé dans les locaux de la police criminelle au Plateau, le présumé suspect aurait affirmé n’avoir pas agi seul.

Il aurait affirmé avoir agi sur instigation d’Honoré Séa (RDR), membre de l’équipe de Fabrice Sawegnon et celui qui a introduit le recours en annulation auprès de la Chambre administrative de la cour suprême. Il aurait aussi accusé un certain Didier Djoro, intime de Sawegnon et Jacques Yapi, maire intérimaire de la commune du Plateau.

A lire aussi : Attécoubé, Bouaké, Divo, Grand-Bassam, Yopougon… : Lumière sur les mystérieux incendies de 2018

La DPC n’a pas souhaité confirmer ces allégations du journal. Quant aux proches des concernés mis en cause, ils ont réfuté catégoriquement les accusations du journal. « Ce sont de pures affabulations. Que gagne Séa ou Yapi à brûler la mairie ? », a déclaré un proche d’Honoré Séa, qui a rappelé que les mis en cause pourraient intenter une action en justice contre le journal.

Notons que l’incendie a ravagé des registres de naissances, de décès, de mariage et autres documents de l’état civil de la mairie du Plateau. Cette situation qualifiée de manœuvre par le PDCI, avait fait annuler la cérémonie d’investiture de Jacques Ehouo, grand vainqueur du scrutin.

Roxane Ouattara

Personnalités liées avec l’article