Joël N’Guessan attaque Simone Gbagbo: « tu es allée dire yako à Duekoué oubliant la tuerie des femmes d’Abobo où tu fus députée »

Joël N’guessan

, membre du Conseil politique du RHDP réagit à la fête de la liberté du FPI les 26 et 27 avril 2019, à Duekoué.

Ci-dessous l’extrait du discours de Joël N’guessan

Il est bon de faire remarquer que depuis la perte du pouvoir par le FPI, tous leurs cadres sont dans la tourmente. Ils font des déclarations politiques qui n’ont ni tête, ni queue.

Après Mme qui a préféré aller à Duekoué pour dire Yako aux victimes de la crise électorale, en oubliant qu’elle fut Député de la Commune d’ et qu’elle aurait normalement commencé là où le régime FPI a assassiné froidement les femmes d’Abobo.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo sur les fosses communes de Duékoué (Images)

Le constat que nous faisons c’est que le même FPI créé par Monsieur organise deux fêtes de leurs prétendues libertés à une semaine d’intervalle. L’un à Duekoué, l’autre à . Si pour la « fête de la liberté » de Duekoué nous n’avons pas jugé nécessaire de donner notre opinion parce que nous avons estimé que ce n’était pas un évènement.