Libye : 14 enfants tués dans des frappes aériennes de la milice de Khalifa Haftar

Quatorze enfants ont été tués en Libye, dans deux frappes aériennes, a annoncé le dimanche 1er décembre 2019, le gouvernement libyen reconnu par l’ONU.

Les forces gouvernementales ont précisé qu’un bombardement de l’Armée nationale libyenne (ANL), la puissante milice de , sur un quartier résidentiel du sud de la capitale, Tripoli, avait tué dimanche 1er décembre cinq enfants et fait dix blessés.

Un autre bombardement avait tué vendredi 29 novembre neuf autres enfants et deux femmes à Oum al-Aranib (sud). L’ANL mène depuis avril 2019 une campagne militaire pour s’emparer de Tripoli et renverser le gouvernement de Fayez Sarraj soutenu par l’ONU.

LIRE AUSSI: Affaire « IBK arrête de te soumettre à ce petit Macron »: la France répond à Salif Keita

On compte des milliers de tués et de blessés, ainsi que quelque 120.000 déplacés. La Libye est en proie à l’insécurité et aux divisions politiques depuis la chute de en 2011.

Personnalités liées avec l’article