Mariame Traoré continue de narguer la justice : « N’accordez pas du crédit à ceux qui disent que j’ai été convoquée »

Mariame Traoré, députée de Tengréla

Dans l’affaire « Idjou » contre , présidente de l’Union des femmes du PDCI-RDA (), , députée de auteure des propos injurieux, s’excuse auprès de ses parents de acquis à sa cause et donne des explications. Lors d’une rencontre qui a eu lieu le lundi 18 février 2019 à la députée RDR de Tengrela dit s’excuser auprès de ses parents sans demander pardon à la concernée.

A l’en croire, « celui qui va injurier me trouvera sur son chemin. Depuis sept ans, il abat un travail remarquable dans notre pays ». « Ceux d’en face ne font que nous blaguer avec de belles promesses irréalisables », faisant allusion au PDCI-RDA. « a souffert ; pourquoi n’allons-nous pas répondre à ceux qui racontent leur vie ? », s’interroge la députée de Tengrela. « Elle (NDLR : faisant allusion à Sita Coulibaly) a commencé par notre sœur, votre fille », a dénoncé l’épouse de alias « ».

« Je n’accepterai jamais qu’on insulte Kandia « 

« Si nous n’accordons pas de la valeur à nos parents qui le fera à notre place ? », s’est-elle offusquée et de poursuivre, « chers parents, allons-nous accepter que n’importe qui vilipende Kandia Camara et nous allons rester les bras croisés ? ». « Depuis que nous sommes au pouvoir, ils racontent n’importe quoi sur les réseaux sociaux. Alassane Ouattara est devenu leur ami. On l’insulte matin, midi et soir.Chacun fait ce qu’il veut », a critiqué l’honorable Mariame Traoré.

A lire aussi : Affaire « Idjou » de Mariame Traoré : Voici l’intégralité des propos de Sita Coulibaly, aucune injure contre Kandia

« Chez nous, nous pouvons aussi réagir comme eux », a-t-elle prévenu avant de conclure, « c’est en cela que j’ai décidé de répliquer ». « Chers parents, je vous demande pardon pour ce comportement », a-t-elle lancé avant de faire cette mise en garde, « je n’accepterai jamais qu’on insulte Kandia car la Côte d’Ivoire n’appartient à une seule personne. Je n’accepterai pas qu’on bafoue le pouvoir du président de la république ». « Un député avait incité la population à l’insurrection et il a été mis en prison, ‘’Pian’’ ! », s’est réjoui la compagne de Gaoussou Koné.

« N’accordez pas du crédit à ceux qui vous disent que j’ai été convoquée »

« N’accordez pas du crédit à ceux qui vous disent que j’ai été convoquée. Certains racontent que c’est grâce à eux que nous sommes au pouvoir. Mais ils sont venus nous trouver sous le chaud soleil et une fois au pouvoir nous leur avons accordé de la place ; aujourd’hui, ce sont eux qui nous insultent », a-t-elle expliqué. Notons que Mariame Traoré avait tenu des propos obscènes dans une vidéo qui avait circulé sur les réseaux sociaux à l’endroit de Sita Coulibaly, présidente du PDCI.

Karina Fofana