MINUSMA: Ouattara envoie 650 militaires ivoiriens au Mali

Départ à la retraite de militaires ivoiriens
Départ à la retraite de militaires ivoiriens

La Côte d’Ivoire a déployé 650 militaires ivoiriens, au dans le cadre de la mission de la MINUSMA a rapporté une note du la presse de l’armée (BIPA).

Deux semaines après la compagnie de protection de Tombouctou, c’est au tour du 1er bataillon projetable ivoirien fort de six cent cinquante (650) hommes et femmes, de participer aux côtés des autres Nations, à la sécurisation du Mali.

Cinquante éléments précurseurs de ce bataillon ont pris le départ lundi à la Base aérienne d’Abidjan. Le reste du contingent qui a satisfait à toutes les procédures onusiennes, devra rejoindre d’ici à la fin du mois de novembre 2019, le Mali, en proie à une recrudescence d’attaques djihadistes.

LIRE AUSSI: Gnamien Konan: « ils se sont réfugiés là-bas au restaurant où ils sont en sécurité »

Ce bataillon, qui verra son effectif total déployé avant la fin de l’année sera chargé de la sécurisation du secteur ouest de Tombouctou. C’est un renforcement de taille qui vient s’ajouter à la compagnie ivoirienne de protection accroissant significativement le nombre de militaires ivoiriens présents dans la zone sahélienne (environ 1000 Hommes).

LIRE AUSSI: Mali: 5 combattants d’une milice tués à Tassiga

Etablis au sein du super camp de la ville, les éléments précurseurs qui constituent l’Etat-major de la force, ont la lourde charge de poser les fondements tactiques et logistiques de ce bataillon d’infanterie légère.

Personnalités liées avec l’article