Rencontre Affi-Gbagbo : Le jeu trouble d’Assoa Adou découvert

Aucune rencontre Affi-Gbagbo le jeudi 21 mars 2019. Manifestement, quelqu’un a intérêt à ce que la situation au FPI perdure et Assoa Adou y tient un rôle qui vient d’être découvert.

Contrairement à ce qui a été annoncé par certaines parutions ce matin, Pascal Affi N’Guessan n’a pas rencontré « son patron » Laurent Gbagbo hier jeudi 21 mars 2019. A en croire les proches de l’ex-premier ministre, les deux personnalités devraient se rencontrer à 10 heures. Mais jusqu’à une heure tardive Affi n’avait pas reçu de notification de la part des intermédiaires de la rencontre. Affi est donc resté à son hôtel qui se situait au 10ème arrondissement de Paris.

Pascal Affi N’Guessan n’a pas démissionné, contrairement à ce qui a été annoncé par La Lettre du Continent. Selon Assoa Adou, Laurent Gbagbo aurait intimé l’ordre à Affi N’Guessan de démissionner avant de venir à sa rencontre. Affi de son côté souhaitait que Gbagbo lui-même lui confirme cette information et soupçonne une manœuvre du camp des dissidents.

A lire aussi : Exclusif / FPI : Gbagbo va enfin recevoir Affi, après 8 ans

Depuis la nuit du mercredi 20 mars donc, de chaudes discussions se sont engagées entre le président du FPI légalement reconnu, et les responsables du parti tendance Aboudramane Sangaré, en l’occurence Assoa Adou.

En définitive, l’on a découvert que la personne qui est à la manœuvre au FPI est Assoa Adou. La rencontre risque donc de ne pas avoir lieu, alors que Gbagbo était demandeur de la rencontre. Qui a vraiment intérêt à ce que la division demeure au FPI ?

Karina Fofana

Personnalités liées avec l’article