Retour à la case-départ pour l’opposition ivoirienne : ce que Ouattara va proposer

rencontre Bédié - Ouattara, le mercredi 11 novembre 2020

Hermann Aboa fait une analyse du dialogue politique entre l'Opposition ivoirienne et le pouvoir du président Alassane Ouattara.

Les ministres et Dano Djédjé du , tout souriant, encadrent le Premier- , visiblement enchanté. La veille, c'était le Président Aimé Henri Konan Bédié du PDCI-, chef désigné de l', qui s'affichait avec le Président tenant l'avant bras de son “aîné”.

Les images et les déclarations des uns et des autres à l'issue de ces rencontres parlent d'elles-mêmes. Le pouvoir ivoirien et son opposition semblent embarquer dans une posture de négociation pour “briser le verre de glace”.

Même si le Premier-ministre Pascal Affi N'guessan, porte-parole de cette opposition, est encore incarcéré dans un lieu à dans le Nord du , en attendant les derniers réglages du pouvoir d'Abidan. Mais, au-delà de l'apaisement retrouvé, que gagne l'opposition ?

C'est sûr, parce que Bédié a accepté la main-tendue d'Alassane Ouattara, des partis de l'opposition arrêtés suite à la désobéissance civile vont être libérés. Et comme il fallait s'y attendre, le passeport du Président vient de lui être “octroyé” (non pas renouvelé) par le “généreux” Ouattara.

LIRE AUSSI : « Ouattara et Bédié au chevet d'un pays malade du cancer des arrangements opportunistes »

Comme si l'opposition avait mené la désobéissance civile pour voir ses leaders être arrêtés puis libérés par la suite. Comme si, ces populations dans nos villages et villes avaient risqué leur vie pour se retrouver avec un Ouattara.

Dans tout ceci, le grand vainqueur reste Alassane Ouattara et son . Ils avaient déjà tout prévu. Alassane Ouattara avait d'ailleurs été à propos indiscret. Interrogé par les confrères de 24 et quelques jours avant le scrutin du 31 octobre 2020, Il avait indiqué qu'il allait discuter avec l'opposition pour une , une fois réélu à son troisième mandat. Il savait déjà comment les y contraindre. D'abord avec le fouet, puis leur un simulacre de générosité. Alassane Ouattara va ainsi à présent proposer et organiser :

1 – L'entrée au gouvernement pour ceux des partis de l'opposition qui le voudraient bien. Et temps pis pour les réfractaires au nom d'une caution que cela lui apporterait. Alassane Ouattara n'en aura rien à foutre.

2 – Le retour du Président Laurent Gbagbo, de Charles Blé Goudé sous réserve de préalables non négociables. Obtenir qu'ils appellent au retour des exilés par exemple.

3 – Ouattara va permettre une plus ou moins consensuelle avec un audit presque parfait de la pour les autres échéances électorales, notamment les législatives, municipales et régionales.

Par contre, les manifestants anonymes pour la désobéissance civile ne verront pas tous cette lueur se réaliser pour eux.

LIRE AUSSI : Soro Guillaume : « l'ordre constitutionnel en Côte d'Ivoire selon la Communauté Internationale »

1 – Certains seront libérés, d'autres non.

2 – Les centaines de de cette crise pré et post-électorale de 2020 ne vont pas ressusciter. Ils seront bons pour les décomptes macabres connus depuis décembre 1999. Voilà en effet que le film d'horreur réalisé par ces alliances politiques circonstancielles est servi au peuple ivoirien par des jeux de “tabouret”. Hélas !

3 – La plus grande défaite de l'opposition est surtout l'échec dans sa volonté de lutter pour faire respecter la Constitution. Car en effet, le 3e mandat illégal est désormais légitime avec la caution de fait de l'opposition.

4 – Cette nouvelle configuration des cartes acceptée par l'opposition fait sous-entendre que celle-ci a mis fin à son projet de “Conseil national de transition” (). D'ailleurs, le président Bédié ne s'est pas présenté comme étant le président de cet organe lors de sa rencontre avec Alassane Ouattara

5 – Et le plus grand perdant est encore une fois le peuple, marionnette d'une classe politique aux pas et poudre à canon dans des guerres de tranchées entre pro et pro.

… En attendant 2025.

Written by Hermann Aboa

Hanny Tchelley

Rencontre Hamed Bakayoko et Assoa Adou : Hanny Tchelley demande la levée du blocus devant la résidence d’Affi

avion

Le discours de Xi stimule la coopération anti-pandémique et favorise la paix et le développement dans le monde, selon des observateurs – Actualités 13/11/2020