Conseil National de Transition : Akossi Bendjo se signale depuis la France

Akossi Bendjo de la Coalition de l'opposition de la diaspora salue la désignation de Bédié au poste de Président du CNT.

La Coalition de l'opposition au niveau de la diaspora se félicite et salue la désignation de Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, Président de la , Président du , au poste de Président du Conseil National de Transition, par l'ensemble des partis et mouvements de l'.

Ce choix, en ces moments difficiles que traverse notre , témoigne du profond attachement du Président BEDIE aux idéaux de paix et de stabilité prônés par le père de la , Feu HOUPHOUËT-BOIGNY.

En effet, notre beau pays se retrouve à nouveau plongé dans une grave crise de par la faute de l'Ex- Chef de l'Etat qui tente par tous les moyens le passage en force, en organisant le 31 Octobre 2020, l'élection dans des conditions antidémocratiques.

LIRE AUSSI: « Soro ne gâtera plus son nom pour quelqu'un à travers un coup d'État » -Mamadou Traoré

Cette parodie d'élection refusée par le peuple souverain a été marquée par de graves violences dans toutes les régions du pays en réaction à la illégale et anticonstitutionnelle du président sortant et sa volonté farouche d'asservir le peuple ivoirien par l'orchestration de fraudes massives.

Face à ces dérives, l'opposition significative dans son entièreté s'est dressée contre cette forfaiture avec dignité et fermeté. L'objectif étant d'empêcher la tenue de ces élections, en faisant respecter le mot d'ordre de la désobéissance civile par un boycott actif, pour faire échec au plan macabre du .
L'élection présidentielle n'ayant pas pu se tenir, M. Alassane OUATTARA n'est plus le président de la république, ce qui ouvre la porte à une transition civile en Côte d'Ivoire.

La mise en place du Conseil National de Transition sonne donc comme la libération de la Côte d'Ivoire du joug de l'oppression du pouvoir sanguinaire et dictatorial. A cet é, Les à travers les forces vives de la nation ont fait confiance au Président Henri Konan BEDIE en le positionnant à l'avant-garde du retour à la normalité et à la .

LIRE AUSSI : La 112e session du Conseil permanent de la Francophonie se tient virtuellement

C'est l'occasion pour la Coalition de l'opposition au niveau de la diaspora de féliciter l'ensemble des partis politiques et mouvements de la société civile, pour leur détermination et leur persévérance dans le combat de la restauration de la Côte d'Ivoire.

La Coalition de l'opposition au niveau de la diaspora adresse tout particulièrement ses chaleureuses félicitations au Président qui a endossé le combat de l'opposition et s'est adressé aux ivoiriens quelques jours avant le 31 octobre pour lancer un appel au respect de la constitution.

Les Présidents , Charles BLE GOUDE et tous des partis de l'opposition et organisations de la société civile de la Diaspora, fondent, sous le leadership du Président Henri Konan BEDIE, l'espoir d'une Côte d'Ivoire réconciliée qui renoue avec la paix, le dialogue, pour des élections démocratiques inclusives et apaisées ; une Côte d'Ivoire qui se portera mieux et où les Ivoiriens retrouveront enfin le bonheur de vivre ensemble à nouveau, débarrassés de toutes les rancœurs
du passé.

La Coalition de l'opposition au niveau de la diaspora condamne avec fermeté les attaques perpétrés par des éléments indisciplinés à la solde de l'ex président Alassane OUATTARA, aux domiciles des Présidents Henri Konan BEDIE, , Pascal AFFI N'guessan et Mabri TOIKEUSSE ;
La Coalition de l'opposition au niveau de la diaspora s'insurge vigoureusement contre les velléités d'arrestation du Président Henri Konan BEDIE et les leaders de l'opposition ivoirienne et exige la relaxe immédiate et sans conditions de ceux qui auraient été interpellés par les forces de l'ordre.

La Coalition de l'opposition au niveau de la diaspora rappelle aux forces de l'ordre que leur responsabilité pénale sera engagée dans toutes les violations des droits de l'homme auxquelles elles se seraient rendues coupables et les invite à faire preuve d'un esprit républicain et à se ranger du côté du peuple.

La Coalition de l'opposition au niveau de la diaspora lance un appel pressant à la mobilisation générale des Ivoiriens, où qu'ils se trouvent, en vue de repousser les oppresseurs et vaincre les tortionnaires du peuple.

Gagnoa : la jeunesse salue l’action du leadership local

Tabou : la reprise des activités socio-économiques