Revue de presse ivoirienne du 6 novembre 2023: La succession de Bédié menacée, le RHDP se prépare 2025 avec un candidat déjà désigné

Revue de presse ivoirienne du 6 novembre 2023: Plusieurs sujets de l'actualité nationale barrent la une des journaux .

« Prévu pour le 16 décembre, de réelles menaces sur le congrès du PDCI », titre le quotidien le Nouveau Réveil, proche du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).

L'Héritage, pour sa part, annonce à sa une le point de vue d'un militant du vieux parti politique de Côte d'Ivoire. « Konan Etienne, ex-maire de Béoumi tranche : je suis pour un candidat de consensus à la tête du PDCI-RDA. Dans le cas contraire, je propose un présidium pour diriger le PDCI jusqu'en 2025 », titre le journal.

Le journal le Bélier, à propos de la présidence au PDCI, revient sur deux critères évoqués par le porte-parole qui paraissent essentielles. « Présidence du PDCI-RDA, voici les 2 critères importants selon le porte-parole », barre-t-il en manchette.

Le Quotidien d'Abidjan, lui, s'inquiète plutôt de la succession de Bédié quand il tire : « PDCI/ Billon-Thiam-Bendjo, la guerre de succession fait rage ».

LIRE AUSSI : Vengeance tragique à Diéouzon, Bangolo : il tue son un oncle qu'il suspectait de sorcellerie

D'autres confrères se sont, pour leur part, intéressés à la posture du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (, parti au pouvoir) dans la perspective de la présidentielle de 2025.

« RHDP dans la perspective de la présidentielle 2025, le turbomoteur lancé !», écrit à sa une le Patriote, proche du parti présidentiel.

L'Intelligent d'Abidjan partage l'optimisme d'un militant du RHDP pour la présidentielle de 2025 quand il titre à sa première page : « Présidentielle 2025, Mamadou Touré, pourquoi le RHDP est bien parti pour remporter ».

Il est rejoint par le quotidien L'Essor d'Abidjan qui barre en manchette : « Présidentielle 2025, le RHDP prépare un grand coup ».

Le quotidien l'Avenir s'est plus orienté vers l'adhésion de certains candidats indépendants élus aux récentes élections locales au RHDP, en titrant : « Après les élections locales et sénatoriales, élus indépendants, des maires, sénateurs et un président de région adhèrent au RHDP ».

LIRE AUSSI: Concours CAFOP 2024 CI lancé : début des inscriptions ce 6 novembre, tout ce qu'il faut savoir

En dehors des sujets d'ordre politique, d'autres quotidiens ont évoqué des sujets relatifs aux activités gouvernementales.

« Nouveau gouvernement, Mambé, ses premiers pas à la primature », titre le journal pro-gouvernemental, Fraternité Matin, qui s'est intéressé aux activités du Premier ministre.

Le Sursaut, quant à lui, s'est tourné vers la bonne gouvernance en écrivant en titre : « Bonne gouvernance, Ouattara ‘gâte' le gombo de ses ministres ou encore les dernières mesures prises par le chef de l'Etat ».

L'Essor ivoirien parle plutôt la vision de la ministre d'Etat Anne Ouloto sur les réformes dans l'Administration. « ENA/Administration publique, Anne Ouloto partage sa vision avec les élèves en gestion des ressources humaines, voici les enjeux de la réforme », met-il en titre.

Le Jour plus fait plutôt une enquête sur le système éducatif ivoirien et révèle : « Frais d'inscription dans le secondaire et le supérieur privés, la grande colère des parents d'élèves ».

La Voie originale s'inquiète, de son côté, de l'atmosphère socio-politique, en dénonçant à sa une : « détentions arbitraires, assassinats, discriminations, un milliard de haines par jour ».

LIRE AUSSI : INFAS 2023 CI : Résultats en ligne, 9500 admis

Le sport, notamment la Coupe d'Afrique des nations (CAN) en terre ivoirienne, a été également au centre de quelques préoccupations de la presse nationale.

« Opération un ivoirien, un maillot, la FIF et le COCAN, ensemble pour un appel aux entreprises », titre la Voie originale.

Pour sa part, l'Essor ivoirien revient sur le cas du stade d'Ebimpé. « Stade d'Ebimpé/CI-Seychelles, un nouveau test prévu le 17 novembre », annonce-t-il à sa une.

Les relations diplomatiques entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso inquiètent le quotidien d'Abidjan qui écrit à sa une : « Côte d'Ivoire-Burkina Faso, plus rien ne va. Ce qui oppose les deux pays ».

Written by Christian Aka

Vengeance tragique à Diéouzon, Bangolo : il tue son un oncle qu’il suspectait de sorcellerie

Conflit interethnique de Dougroupalégnoa : un pas vers la réconciliation