Saïd Penda : « Bédié et Gbagbo pris en flagrant délit »

Le journaliste Saïd Penda revient sur les dernières informations diffusées sur les réseaux sociaux concernant Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.


En 48h, Bédié et son criminel de guerre d'allié, Gbagbo, ont été pris en flagrant délit de fabrication et de diffusion de . C'est d'abord qui a annoncé la fermeture de plusieurs dizaines de pages qui diffusaient intentionnellement des fausses informations dans le but d'influencer les élections dans plusieurs pays.

Le réseau de Mark Zukerberg, que nous avions appelé publiquement à prendre ses responsabilités contre ces pratiques malsaines, cite nommément , parmi les malfaiteurs démasqués, dont les pages ont été désactivées.

Dans le même temps, notre confrère, , fustige le manque de professionnalisme des journaux du groupe de presse du criminel de guerre ivoirien, qui ont affirmé que le président Ouattara a donné son accord pour le retour de Gbagbo le mois prochain, à la condition qu'il se rende directement dans son village, « pour éviter des troubles à  ».

LIRE AUSSI : Assalé Tiémoko s'indigne des accusations portées contre Hamed Bakayoko : « je ne peux accepter… »

Cette information, attribuée à Jeune , est fausse, et n'a jamais parue dans les colonnes de ce journal. Le fake news a cependant été relayé par certains journaux d'Afrique francophone, illustrant une forme de légèreté professionnelle de certains médias.

Preuve de ce que la manufacture à mensonges, marque de fabrique du système Gbagbo, tourne à plein régime en ce moment, la a été obligée de démentir une information parue dans un autre journal pro-Gbagbo ce mardi 9 , faisant état d'une mission CPI- actuellement présente à Abidjan pour convaincre les d'accepter le retour de Gbagbo.

LIRE AUSSI : Ouattara a-t-il donné son accord pour le retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire avant la décision de la CPI ?

Cette rumeur infondée agace quelque peu le représentant de la CPI en Côte d'Ivoire, qui rappelle dans un communiqué dont j'ai obtenu copie, qu'il est toujours disposée à fournir toutes les informations à la presse locale.
Il y a quelques semaines, l'usine à fake news de Gbagbo et alliés faisaient circuler une stupide infox laissant entendre que le président Ouattara avait décidé « de briguer un 3e mandat, après une conversation avec Emmanuel  ».

Cité comme source, () a été contraint de démentir, non sans s'interroger sur les intentions de ceux qui ont fabriqué cette grossièreté. Le temps c'est le plus redouté ennemi du mensonge. Il finit toujours par le dévoiler.
Ce qui est vrai, est vrai !

Written by Saïd Penda

avion

Le PAM reprend ses livraisons directes d’aide alimentaire au Soudan du Sud depuis la frontière kényane – Actualités 09/06/2020

avion

(COVID-19) L’Italie signale 79 décès supplémentaires dus au COVID-19, pour un total de 34.043 – Actualités 09/06/2020