17 septembre 2014 -17 septembre 2018 : Appel de Daoukro, pourquoi si tôt ?

Pendant trois ans, l’ était tel un rituel tous les 17 septembre. Ainsi, nous avons eu droit à l’an 1, l’an 2 et l’an 3 de ce moment. Vraisemblablement, compte tenu des événements de ces derniers temps entre les deux ex-grands alliés du RHDP, l’an 4 n’a intéressé personne.

Tout a commencé, lors de la cérémonie de clôture de la visite d’État d’ dans la région de l’Iffou, le 17 septembre 2014. président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) avait lancé un appel pour soutenir la candidature unique d’Alassane Ouattara au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) lors de l’échéance électorale de 2015.

A lire aussi. Jean-Louis Billon persiste et signe : « L’appel de Daoukro a mis fin au débat sur l’alternance »

Il l’avait donné ses raisons en ces termes : « L’objectif d’une telle candidature est double : assurer le succès du RHDP aux élections de 2015 et aboutir à un parti unifié dénommé PDCI-RDR pour gouverner la Côte d’Ivoire, étant entendu que ces deux partis sachent établir entre eux l’alternance au pouvoir dès 2020 ».

« Je veux insister aussi, militantes et militants du PDCI-RDA et du RHDP sur la fidélité à la parole donnée » (Henri Konan Bédié à l’An 2 de l’Appel de Daoukro)

Saisissant l’occasion, Zié Daouda Coulibaly, député PDCI de la circonscription de Yopougon a tenu à commémorer ce jour tous les ans. Ainsi donc, samedi 17 septembre 2016 a été organisé l’an 2 de l’appel de Daoukro. Ladite cérémonie a été marquée par des compétitions sportives à la veille de la cérémonie officielle. Elle eut l’allure d’une fête de réjouissance entre les ‘’enfants’’ d’Houphouët-Boigny.

Appel de Daoukro : de l’an 1 à l’an 4

Entre-temps, au sein de l’alliance, des désaccords et des bruits sur des candidatures potentielles aux élections présidentielles de 2020 au sein du Rassemblement des républicains (RDR), commencent à faire entendre. La promesse de soutenir un candidat issu du PDCI commence à ne plus être à l’ordre du jour. Ce sont-ils fait avoir par l’allié ?

Les pagnes confectionnés pour l'an 4 de l'Appel de Daoukro ont été rangés au placard
Les pagnes confectionnés pour l’an 4 de l’Appel de Daoukro ont été rangés au placard

Alors, contrairement à la cérémonie de l’An 2 qui avait une allure de fête, celle de l’an 3, qui s’est déroulée le 17 septembre 2017, était plus sérieuse. Le sphinx de Daoukro dans son discours a commencé à insister sur ‘’la fidélité de la parole donnée’’ : « Je veux insister aussi, militantes et militants du PDCI-RDA et du RHDP sur la fidélité à la parole donnée. Lorsque nous nous sommes retrouvés à Paris, pour mettre en place l’alliance qui nous lie désormais, nous avons décidé d’un commun accord d’aller tous à l’élection présidentielle de 2010 au premier tour et d’apporter notre soutien à celui qui serait le mieux placé d’entre nous au second. C’est bien ce que j’ai fait. Nous avons tenu parole ! ».

Avec ce qui est donné de voir aujourd’hui c’est-à-dire le divorce entre les deux grands partis du RHDP, la naissance du Parti Unifié et la guéguerre entre pro et anti-RHDP, les festivités de l’Appel de Daoukro 4 n’auront pas lieu ce 17 septembre 2018. Le divorce est incontestablement consommé.

Roxane Ouattara

Bédié met les points sur les « i » : « Le parti unifié de l’appel de Daoukro n’est pas celui qui vient d’être constitué »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici