Côte d’Ivoire : Un gendarme tué par des « microbes » à Koumassi

MDL Thomas Soro

Un gendarme tué par des microbes à Koumassi. a été mortellement poignardé, dans la nuit du dimanche 2 septembre 2018, au feu du camp commando de la commune de Koumassi (Abidjan).

MDL Thomas Soro était arrêté au feu du camp commondo de Koumassi, quand des jeunes à moto ont surgi et l’ont agressé. Ils voulaient lui prendre de force son téléphone portable. Il s’en est suivi une bagarre où le gendarme avait pris le dessus. Les gangsters décidèrent de passer à la manière forte.

Alors, à l’aide d’un poignard, ils portèrent le coup mortel. Après leur forfait, les malfrats ont aussitôt pris la fuite. La victime a alors été conduit par des passants, à l’infirmerie du , non loin du lieu de l’agression. Le matériel inadéquat et insuffisant de ce centre n’a pas suffi à stopper l’hémorragie. Le temps qu’une ambulance le transporte à l’Hôpital militaire d’Abidjan (), après que le personnel médical eut décidé de transférer MDL Thomas Soro vu la gravité de ses blessures; Thomas Soro avait perdu beaucoup de sang.

A lire aussi : ‘’Guerre de gangs à Yopougon koweit : des microbes arrêtés, leur arsenal saisi’’

C’est sur le chemin de cet hôpital, que le gendarme a succombé à ses blessures. Selon des témoins, la furia des gendarmes du camp commando de Koumassi ne s’est pas fait attendre. Les badauds et les couche-tard en ont payé les frais cette même nuit, alors que les agresseurs eux, s’étaient enfuis depuis leur forfait. Une enquête a été ouverte.

Roxane Ouattara

Abobo : Immersion dans l’antre de la milice anti-microbes quand la police fuit

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici