Aboisso : il couche avec une malade mentale sur un lieu public

Un jeune d’environ 25 ans a été mis aux arrêts par la police d’Aboisso pour avoir couché avec une malade mentale sur un lieu public.

Ce jeune qui a été déféré au parquet d’Aboisso devrait comparaître ce jeudi devant le tribunal de première instance de la ville pour “outrage public ou viole sur une personne n’ayant pas ses facultés mentales”, annonce la même source.

Les faits remontent au 13 février. D’après la déposition du mis en cause par la source, il revenait d’une balade tard dans la nuit, éméché, quand il décide de faire une pause sous le pont piéton situé à proximité du groupe scolaire Plateau. Il y trouve une natte par terre, sur laquelle il se couche pour pouvoir retrouver ses esprits.

LIRE AUSSI: Aboisso : 2 militaires trafiquants de drogue arrêtés

Au milieu de la nuit, il sent une présence féminine à ses côtés. S’en suit alors des ébats sexuels entre lui et cette dernières qui se trouve être une malade mentale qui squatte les lieux.

C’est ainsi qu’il est appréhendé par des forces de l’ordre en patrouille, avant d’être conduit à la brigade de gendarmerie.

Pour la gendarmerie, cet acte peut s’apparenter à un abus sexuel car “rien ne dit qu’elle (la malade mentale) était consentante, puisqu’elle n’est pas en possession de toute ses facultés mentales”.

LIRE AUSSI: Alépé : les découvertes récurrentes de corps sans vie inquiètent la population de Danguira

La ville d’Aboisso enregistre de nombreux malades mentaux qui errent dans les rues.

Personnalités liées avec l’article