BTS 2019, Mabri Toikeusse: « gare aux fraudeurs! »

Mabri Toikeusse a annoncé des sanctions ce lundi 29 juillet, à l’endroit des personnes qui seront reconnues coupables de fraude au BTS 2019.

Lundi 29 juillet 2019, à l’ouverture des épreuves écrites du BTS à l’Institut voltaire de l’enseignement supérieur, technique et professionnel (IVESTP) à Marcory et à une visite au Groupe Loko à Koumassi, Mabri Mabri a indiqué que ces sanctions seront prises vis-à-vis de tous ceux qui seront impliqués dans la fraude notamment l’administration de l’examen c’est-à-dire, le président du centre, les membres du secrétariat, les examinateurs et les candidats.

«Si vous êtes du secteur privé, nous suspendons automatiquement votre agrément. Si vous êtes du secteur public, nous vous traduisons devant le conseil de discipline et des sanctions proportionnelles à la faute seront prises. Le candidat qui est pris en acte de fraude sera suspendu pour cinq ans d’examen du BTS sur l’ensemble du territoire», a-t-il prévenu.

A LIRE AUSSI : BTS Cote d’Ivoire 2019: les épreuves écrites démarrent ce lundi 29 juillet

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ces dispositions sont prises en vue de la crédibilité du BTS avant la prochaine réforme de l’examen. Une réforme qui permettra à ceux qui ont bien travaillé pendant l’année scolaire de réussir à leur examen.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire-Mali: Ibrahim Kamara joue-t-il son poste ce soir ?

Au total 56 458 candidats sont inscrits sur la liste des candidats qui prennent part à l’examen du BTS ayant démarré avec l’épreuve de technique d’expression française. 39 547 candidats  de filières tertiaires et 16 911 de filières industrielles composent dans 115 centres dont 95 à Abidjan et 20 à l’intérieur.

Personnalités liées avec l’article