Camara Loukimane, pro-Soro: « Gbagbo est le chaînon manquant de la réconciliation nationale »

Le 12 juin 2019, dans une interview accordée au quotidien Nouvelles Générations, Camara Loukimane, pro-Soro, a réclamé le retour de Gbagbo.

Le président Laurent Gbagbo est une victime qui a été injustement été attaquée. Il est le chaînon manquant de la réconciliation nationale. Ce ne sont plus les militants du FPI, seuls, qui le disent aujourd’hui, c’est toute la CI qui réclame Laurent Gbagbo parmi les siens. Laurent est l’un des plus illustres fils que la Côte d’Ivoire ait jamais produit après Houphouët-Boigny. Ici, c’est l’intellectuel engagé qui parle et non le militant.

LIRE AUSSI : Le Colonel Jah Gao : « Tous ceux qui ont trahi Soro sont tombés »

J’ ai combattu Laurent Gbagbo en tant que militant du RDR. Mais j’ étudie l’histoire des grands pays et des grands hommes. L’adversité contre Laurent n’était pas interne. Nous ne l’ avons compris que très tard. Mais avouons que pour sortir de l’oppression néocolonialiste, nous devons repenser la stratégie sinon on nous opposera toujours les uns contre les autres.

A LIRE AUSSI :  Perquisition chez Wattao : pourquoi perquisitionner le domicile d’un mort ?

Laurent Gbagbo vit le même sort que Samory Touré. Qu’ a fait Samory Touré ? S’opposer à la pénétration colonial. Vaincu, il est capturé à Guélémou en Côte d’Ivoire et déporté au Gabon.

Qu’ont-ils fait, Patrice Lumumba, Laurent Gbagbo, Nelson Mandela, Thomas Sankara et bien d’autres leaders Negro-Africains ? Aujourd’hu,i l’Occident nous contrôle par nos propres mains.

Personnalités liées avec l’article