CAN 2023 : la Côte d’Ivoire a-t-elle vraiment ses chances ?

La Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2023 promet d'être un événement palpitant, notamment pour la Côte d'Ivoire qui, en tant que pays hôte, part avec un statut de favorite dans le groupe A.

La compétition, qui aura lieu du 13 janvier au 11 février 2024, verra les Éléphants affronter des adversaires de taille, mais avec une équipe qui semble armée pour aller loin. La Côte d'Ivoire, qui a déjà connu la déception de ne pas dépasser le premier tour en 1984 lorsqu'elle a accueilli la compétition, est bien consciente de la « malédiction de l'hôte ».

Aucune équipe organisatrice n'a remporté la CAN sur son sol depuis l'Égypte en 2006, un fait qui met une pression supplémentaire sur les épaules des Ivoiriens. Cependant, le stade Alassane Ouattara d' pourrait se transformer en une forteresse imprenable si les Éléphants parviennent à canaliser l'énergie de leur public.

Un milieu de terrain de rêve

La Côte d'Ivoire peut se targuer de posséder probablement le meilleur milieu de terrain du continent avec le trio Seko Fofana, Franck Kessié, Ibrahim Sangaré. Cette combinaison de talent, de puissance et de créativité constitue un atout majeur pour l'équipe, capable de dominer ses adversaires et de contrôler le rythme des rencontres.

Une défense solide et un atout offensif

La défense ivoirienne, reconnue pour sa solidité, pourrait être la clé pour aller loin dans le tournoi. De plus, si , l'attaquant vedette, retrouve son efficacité devant le but après sa bataille contre le cancer, il pourrait mener son équipe vers les sommets. Il revient à Jean-Louis Gasset, le sélectionneur expérimenté, de faire en sorte que ces pièces du puzzle s'assemblent parfaitement.

Les rivaux du groupe A

Le Nigeria se présente comme le principal concurrent de la Côte d'Ivoire dans ce groupe. Malgré un déséquilibre notable entre une attaque redoutable et un secteur défensif moins rassurant, les ont les moyens de perturber les plans ivoiriens.

La Guinée Équatoriale, quant à elle, pourrait être la surprise du groupe. Après une CAN-2021 impressionnante, l'équipe a conservé un noyau solide et démontre de l'ambition, comme en témoignent ses bons résultats dans les qualifications pour le Mondial 2026.

La rédaction vous conseille

Enfin, la Guinée Bissau, bien qu'étant l'outsider, a montré une progression constante. Participant à leur quatrième CAN consécutive, les « Djurtus » chercheront à créer la surprise et à remporter leur première victoire dans le tournoi.

La Côte d'Ivoire a toutes les raisons de croire en ses chances pour cette . Si l'équipe nationale parvient à exploiter son potentiel et à gérer la pression, elle pourrait bien déjouer la malédiction et offrir un spectacle mémorable à ses supporters. La compétition s'annonce intense et les Éléphants auront à cœur de prouver qu'ils peuvent triompher sur leur terre.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Rond-Point d’Abobo: Zoom sur les dernières étapes avant l’inauguration

Top 5 des jeunes joueurs à suivre à la CAN 2023