El Hadj Mamadou Traore: « En votant le RHDP en 2020, ce serait prendre un billet payant pour l’enfer »

El Hadj Mamadou Traore proche de Guillaume Soro, se prononce sur la visite du Président Ouattara dans le N’Zi ce mercredi 25 septembre 2019.

Ci-dessous sa déclaration

C’est avec amusement que j’ai lu les réactions des clients du Restaurant lorsque j’ai dénoncé la manière dont les élèves et les enseignants sont réquisitionnés pour accueillir le Président de ce Restaurant dans le cadre de sa tournée politique maquillée sous le vocable de visite d’État.

Les clients du Restaurant, pour justifier cette réquisition manu militari du monde scolaire ont affirmé que c’est une pratique qui existe depuis Houphouet Boigny. Pour eux donc,cette pratique serait normale car elle a été expérimentée par Bedié et Gbagbo.

Dois je rappeler qu’hier lorsque Bedié et Gbagbo étaient au pouvoir et qu’ils se comportaient ainsi ils ont été vertement critiqués par le RDR ? Il y a-t-il un honneur pour le RDR de reconduire les mêmes pratiques qu’il a dénoncé hier?

A LIRE AUSSI: Après l’appel de Bensouda, Assoa Adou à Bruxelles pour rencontrer Gbagbo

Je rappelle que le Chef de l’État est en même temps le Président du . Peut-on faire la différence entre une visite d’État et une tournée politique du Président de parti et Chef de l’État à la fois à un an des élections présidentielles?

En réalité cette visite d’État du Chef de l’État est une tournée politique du Président du RHDP. Et cela,sur le dos du contribuable que nous sommes. Pauvre de nous les ivoiriens et les pauvres contribuables! Comme ils n’ont pas été capables d’innover dans leurs pratiques de la gestion du pouvoir, comme ils ont reconduit systématiquement les pratiques de leurs adversaires au pouvoir qu’ils critiquaient régulièrement, cela est la preuve qu’ils sont cruellement en manque d’idées.

A LIRE AUSSI : Bédié à Jeune Afrique: « Ouattara n’a pas tenu les engagements qu’il avait pris à l’appel de Daoukro »

Ils n’ont plus rien de nouveau à proposer aux ivoiriens. Ils ont épuisé toute leur batterie de réflexion et d’innovations. Innovation qu’ils n’ont pas réalisée puisque tous leurs projets phares n’étaient que la mise en oeuvre des projets d’Houphouet,de Bedié et de Gbagbo.

S’ils avaient laissé par exemple Bedié et Gbagbo gouverner tranquillement, le bitume Boundiali-Tengrela serait achevé depuis longtemps puisque c’est sous Bedié que ce projet a été initié et c’est également sous Gbagbo qu’il a été inauguré. S’ils avaient laissé Bedié gouverner tranquillement, le troisième pont serait depuis longtemps achevé puisque c’est sous lui que ce projet a été lancé bien qu’il fasse partie du plan directeur de la ville d’Abidjan prévu par Houphouet Boigny.

Fort de toute cette panne d’idées constatée à leur niveau, ce serait une grave erreur pour les ivoiriens de porter leurs choix encore sur eux en 2020. Car élus, ils feront pire que maintenant où sous leur gouvernance la corruption s’est accrue au point de devenir un programme de gouvernement. La pauvreté s’est accrue au point de faire partie du quotidien des ivoiriens.

A LIRE AUSSI : Une Ivoirienne à Ouattara: « Depuis 8 ans, les Ivoiriens sont malheureux »

En 2020,il faut tenter une nouvelle expérience d’hommes politiques avec du sang nouveau et avec une jeunesse dans le corps et dans les idées. Et cette nouvelle expérience ce serait avec Guillaume Soro qui a beaucoup d’idées à revendre. Ces idées qui seront partagées aux ivoiriens lors du lancement officiel des activités du GPS,le mouvement citoyen que Guillaume Soro a mis en place pour vendre son rêve et ses projets novateurs aux ivoiriens.

En 2020,ne commettez pas l’erreur de faire le mauvais choix en votant pour le RHDP.
Sinon,ce serait prendre un billet payant pour l’enfer ,puisqu’avec eux l’élection est payante à travers les cartes nationales d’identité qui ont un coût de 5000f.

Personnalités liées avec l’article