Enregistrement des conversations dans les taxis : YANGO condamné par l’ARTCI

L'ARTCI a condamné la société YANGO LLC à désactiver immédiatement et jusqu'à nouvel ordre l'option d'enregistrement des conversations téléphoniques sur son application.

La société est également tenue de procéder au verrouillage et à la suppression immédiate des données d'enregistrement audio des clients.

Cette décision fait suite à des investigations menées par l', qui ont révélé que YANGO LLC enregistrait les conversations téléphoniques de ses utilisateurs sans leur consentement préalable. Ces enregistrements étaient destinés à la sécurité des chauffeurs, mais l'ARTCI a considéré qu'ils constituaient une violation de la vie privée des utilisateurs.

LIRE AUSSI: Yopougon : 6 individus agresseurs des taxis Yango arrêtés

YANGO LLC a reconnu les faits et s'est engagée à respecter la décision de l'ARTCI. La société a également indiqué qu'elle allait revoir ses pratiques en matière de protection des données personnelles.

LIRE AUSSI : Yango for business : la nouvelle offre VTC pour les professionnels

Cette décision est importante car elle rappelle l'importance de la protection de la vie privée des utilisateurs dans un contexte où les technologies numériques sont de plus en plus présentes dans notre quotidien. Les mesures prises par l'ARTCI visent à garantir la protection des données à caractère personnel des utilisateurs et à assurer le respect de leur vie privée.

Written by Mohammed Ouattara

ARTCI : Yango condamné pour enregistrements illicites des conversations des passagers

Titrologie 9 novembre 2023 : revue de la presse ivoirienne, Ouattara fait volte-face sur l’intervention au Niger