Côte d’Ivoire: L’opposition réclame un audit international de la liste électorale

Un audit international de la liste électorale, c'est l'exigence faite mercredi, par l'opposition ivoirienne, à 2 mois de la présidentielle.

L', réunie au sein de la , () et de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (), a exigé, le mercredi 12 août 2020, lors d'une conférence de presse au siège du parti démocratique de Côte d'Ivoire () à , un audit international de la , à l'échéance des réclamations sur cette liste provisoire affichée par la Commission électorale indépendante ().

LIRE AUSSI: Marche contre le 3e mandat Ouattara : la police déployée à Abidjan

« On tient à un audit international car la liste électorale n'est pas exploitable. Notre sondage au sujet de cette liste est assez parlant pour qu'il y ait un audit », a déclaré le secrétaire exécutif en chef du PDCI-, Kakou Guikahué, entouré de Assoua Adou du (), Armand Ouégnin (EDS), Aka Ahizi du () et Danielle , de l'  ().

Selon Kakou Guikahué, des personnes décédées, des étrangers, des mineurs figurent sur cette liste. « Des noms de personnes décédées dont la plus illustre, , figurent sur cette liste », a-t-il affirmé. Il a invité le gouvernement à appliquer à la lettre la décision de la () demandant la réorganisation des CEI locales.

LIRE AUSSI: Candidature de Ouattara : partisans de « Non » et de « Oui » marchent le même jour

Pour le président de EDS, , la CEI doit impérativement réintégrer les noms des personnalités exclues, notamment l'ex- président , l'ancien , et l-ex- Charles Blé Goudé.

Le président de la CEI, Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, a remis la liste électorale provisoire de 2020, comprenant 7.500.035 électeurs aux partis politiques et aux potentiels candidats à l'élection à l'occasion d'une cérémonie, le 29 juillet 2020, à Abidjan au siège de l'institution.

LIRE AUSSI: Marche contre Ouattara à Ferké : des militants de GPS de Soro repoussés par les gaz lacrymogènes

Démarrée le 10 , l'opération de révision du listing électoral a connu deux prorogations avant d'être définitivement close le 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire national.

Le nombre de nouvelles demandes prises en compte après traitement est de 1 645 693 électeurs.

Written by Tristan Sahi

Manifestations à Gagnoa : le préfet interdit les marches

Covid-19 : comment le Rwanda a-t-il maîtrisé l’épidémie ?