Plusieurs ministres PDCI boycottent une cérémonie d’hommage à Bédié à Yamoussoukro

Henri Konan Bédié et les ministres et présidents d'institution PDCI
Henri Konan Bédié et les ministres et présidents d'institution PDCI

Leurs absence était fort remarquable et fort remarquée, plusieurs ministres boycottent la cérémonie d’hommage à à Yamoussoukro, ce samedi 10 mars 2018. 

Première absence remarquée : celle de . Le vice-président de la Côte d’Ivoire et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI de Bédié) a cependant une excuse valable. Depuis hier, il est en Inde où il doit représenter le chef de l’Etat Alassane Ouattara, au sommet de l’Alliance solaire internationale (ASI), un nouveau sommet totalement inconnu en Côte d’Ivoire et auquel la Côte d’Ivoire participe pour la première fois.

Cependant, Daniel Kablan Duncan n’a pas jugé utile de se faire représenter par son fidèle compagnon, Théophile Ahoua N’Doli, actuel Inspecteur général d’Etat. Ce dernier n’a non plus jugé utile de se déplacer. Tout comme Charles Koffi Diby, président du Conseil économique et social, l’autre président d’institution issu du PDCI.

Sur le même sujet : Affaire Bédié envoie Billon chez Gbagbo, le PDCI ne dit pas toute la vérité

Autre absence justifiée: celle de , ministre de l’Energie, qui a justement effectué le déplacement de New Dehli, avec Daniel Kablan Duncan. Quant à Jean Claude Brou, qui a récemment quitté le gouvernement, pour rejoindre son poste de président de la commission de la Cedeao, il était évidemment absent.

Hormis ces trois absences justifiées, aucune autre ne l’était. Par contre, l’on a noté la présence de , ancien premier ministre et actuel ministre d’Etat, pressenti pour présider le futur Sénat. Il est d’ailleurs candidat dans la région du Bélier où il est déjà président du conseil régional.

Jean-Louis Billon depuis Yamoussoukro : « Sans le PDCI, le RHDP n’est rien »

, ministre de la Santé, également native de la région du Bélier (Yamoussoukro fait partie de la région du Bélier) était présente. Elle était dans la délagation d’, qui a représenté son époux.

Rappelons que Aboudramane Sangaré dont l’énoncé du nom a soulevé des applaudissements, s’est fait représenter à la cérémonie. Le Mouvement des forces d’avenir (MFA d’Azoumana Moutayé) était aussi représenté, tandis que le Rassemblement des républicains (, parti présidentiel) ne s’est pas fait représenter.

Prince Beganssou, envoyé spécial

A lire aussi : Alphonse Djédjé Mady, son appel à Alassane Ouattara

Personnalités liées avec l’article