Candidatures communes PPA-CI – PDCI aux municipales et régionales 2023 : une alliance inéquitable ?

Le PDCI et le PPA-CI présenteront des candidatures communes aux élections municipales et aux régionales prévues le 2 septembre, mais s'affronteront dans certaines zones.

Les deux principaux partis d'opposition, le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire () et le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), ont annoncé jeudi qu'ils présenteraient des candidatures communes aux élections municipales du 2 septembre.

Des candidatures communes aux élections du 2 septembre, mais s'affronteront dans certaines zones. Une situation susceptible de créer des frustrations dans le camp de .

Pourtant l'accord a été conclu après des mois de négociations et marque une tentative d'unir les forces de l'opposition contre le parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix ().

LIRE AUSSI : Qui pour succéder à Macky Sall ? la bataille au sein du parti présidentiel a démarré, ces candidats qui se positionnent

Les élections municipales sont considérées comme un test important pour le RHDP. Le parti au pouvoir est sous pression depuis les manifestations de 2019-2020, qui ont été déclenchées par le refus du président de briguer un troisième mandat.

LIRE AUSSI : Affaire Libanais arrêtés pour acquisition frauduleuse de la nationalité ivoirienne : tout savoir sur Abbas Badreddine, patron de Plastica, homme de réseaux

Les partis d'opposition espèrent que l'alliance PPA-CI-PDCI leur permettra de remporter un certain nombre de mairies et de mettre à mal le RHDP.

Written by Christian Binaté

Abbas Baddredine, chef d’entreprise libanais

Affaire Libanais arrêtés pour acquisition frauduleuse de la nationalité ivoirienne : tout savoir sur Abbas Badreddine, patron de Plastica, homme de réseaux

Traditionnelle cérémonie de port de blouse de l'institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS)

Fraude aux concours de l’INFAS: la Directrice sort de son silence et met les candidats en garde