Présidentielle d’octobre 2020 : un front anti-Gon se dessine, le RHDP cherche encore son candidat

A quelque mois de la présidentielle d’octobre 2020, le RHDP semble encore chercher son potentiel candidat. Le choix de Gon continue de diviser le parti.

L’information a été révélée par « La Lettre du Continent » du numéro 816 paru ce mercredi 22 janvier 2020. Selon La Lettre du Continent, « à 95%, Gon Coulibaly sera le candidat du RHDP lors de la présidentielle d’octobre 2020. » Si le chef de l’Etat ivoirien, en bon tacticien, va continuer d’entretenir jusqu’au printemps l’hypothèse de briguer un troisième mandat, il est en réalité bel et bien décidé à céder son siège à son « frère » Amadou Gon Coulibaly.

LIRE AUSSI : « Blé Goudé sait ce qui l’attend à Abidjan. Il est peut-être menteur, mais il n’est pas idiot

Toujours selon elle, « ce scénario tend considérablement les relations au sein du RHDP, où un front anti-Gon se dessine. Outre son « déficit de charisme » et sa personnalité « réservée », les principaux détracteurs du premier ministre évoquent désormais ouvertement ses problèmes de santé.

LIRE AUSSI : Claudy Siar : « esclave antillais » ? Voici sa réponse à Mr Ouattara

Amadou Gon Coulibaly a en effet subi ces dernières années une lourde intervention chirurgicale, pour laquelle il est toujours suivi. Certains cadres de la majorité s’inquiètent ainsi de sa capacité à pouvoir mener une campagne qu’ils jugent « intense et physique », une perspective qui préoccupe jusqu’au principal intéressé.

LIRE AUSSI : « Guillaume Soro sait très bien que venir aujourd’hui au pouvoir par les armes est presque impossible »

En dépit de ces voix dissonantes, le chef de l’Etat ivoirien entend faire passer en force la candidature de son premier ministre. La présidence a financé depuis septembre 2019 plusieurs plans de communication destinés à rehausser le profil de Gon et prépare une série de reportages visant à mettre en valeur les activités de ce dernier depuis son arrivée à la primature, il y a trois ans. Un voyage d’Amadou Gon Coulibaly à Washington est aussi dans les cartons.

Personnalités liées avec l’article