Réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké : 6 mois après leur lancement, les travaux n’ont pas commencé

L'axe Bouaké Ferké est impraticable
L'axe Bouaké Ferké est impraticable

L’axe international - se trouve dans un état de dégradation très avancé. Le premier ministre avait pourtant lancé le début des travaux de la réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké, le 11 novembre 2017 et depuis, plus rien.

La nouvelle avait pourtant été bien accueillie par les populations et les usagers. En effet, il s’agit de la réhabilitation du tronçon entre Bouaké et Ferkessédougou long de 262 km.

A lire aussi. Route, conflits éleveurs-agriculteurs… les maux du département de Dianra

Souvenons nous que le samedi 11 novembre 2017 à le premier ministre donnait le coup d’envoi des travaux de réhabilitation de cet axe allant de Bouaké à Ferkessédougou. Et depuis cette date, plus rien n’a commencé.

Que se passe t il et les bruits des machines n’arrivent pas à se faire entendre jusqu’à présent en vu de rassurer tous les ivoiriens et particulièrement les usagers de cette route qui continue de faire des victimes ? Les nids de poules ont fait la place aux nids de crocodiles surtout en ce début de saison des pluies en raison de la densité du trafic.

Lancement officiel des travaux par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Lancement officiel des travaux par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly

Les cars des compagnies de transport (, , UTNA…) et autres poids lourds qui croupissent sous le poids de leurs chargements n’ont d’autre choix que d’emprunter cette route d’une autre génération. Précisons que le tronçon distant de 105 km n’est pas en reste.

Une façon d’interpeller les autorités qu’en plus des accidents, des dégâts mécaniques pour les véhicules, cette situation profite aisément à des coupeurs de route. Par ailleurs ce tronçon corridor communautaire relie la Côte d’Ivoire, le , le et le est plus que nécessaire pour les échanges entre ces pays. D’où la nécessité de sa réhabilitation, dans les plus brefs délais.

Salifou Ouattara

Amadou Gon à Ferké : « La Côte d’Ivoire est aujourd’hui la 5è économie du monde… »