Revue de presse ivoirienne du 5 janvier 2024 : Ouattara clarifie l’augmentation du prix de l’électricité et lance la mobilisation pour la CAN

Conseil des Ministres ivoirien
Conseil des Ministres ivoirien © Crédit photo Sercom Présidence ivoirienne

Revue de presse ivoirienne du 5 janvier 2024 : Le premier conseil des ministres de l'année et les préparatifs de la CAN à la Une.

« Voici les premières instructions de Ouattara au gouvernement », titre L'Avenir. cite le président Ouattara qui affirme que « L'augmentation du prix de l'électricité était une nécessité » , ajoutant que le reste en Afrique un des pays où le prix du kilowattheure est l'un des plus bas.

Soir Info fait met en exergue « les décisions prises par Ouattara lors de ce conseil et parle en occurrence des consignes «fermes données à Mambé »

L'Inter  souligne quant à lui  les instructions de Ouattara lors de ce premier conseil et fait savoir « ce qu'il dit sur l'augmentation du coût de l'électricité ». Dans , le président Ouattara donne les raisons de ce « réajustement » et  avance que « cette augmentation est une nécessité».

«  Nous comprenons nos concitoyens… », mentionne Fraternité Matin à sa manchette, relavant les propos du président Ouattara  relatifs à l'augmentation du prix de l'électricité.  De plus, cette augmentation « était nécessaire pour maintenir la qualité », cite  Ouattara, dans Le .

Outre les éclaircissements sur l'augmentation du prix de l'électricité, L'Essor retient de ce premier conseil, que le président Ouattara a lancé le mobilisation pour la CAN et appelé le gouvernement à consolider les acquis.

Dans le même sens, Le Matin écrit que Ouattara « invite le gouvernement à plus d'actions et de résultats ». Le chef de l'Etat a déclaré que « gouverner c'est prévoir et c'est assumer » et a engagé les  membres du gouvernement à se mobiliser et à renouveler les efforts et la vigilance pour un succès éclatant de la CAN.

Sur la CAN 2023, les journaux relatent la cérémonie de lancement des bénévoles sélectionnés pour l'organisation de la compétition présidée par le premier ministre , jeudi 4 janvier au .

« 20.000  bénévoles mis en misions » rapporte Fraternité Matin qui ajoute que 30.000 supporters de la CEDEAO seront mobilisés et près de quatre milliards FCFA  sont prévus pour le vainqueur de cette  édition.

Pour relever « le défis de la meilleure CAN jamais organisée », L'Avenir relève que 20.000 bénévoles sont engagés « pour offrir le meilleur cadeau à l'Afrique ». Le canard  revient également sur les missions et la clé de répartition de ces jeunes ». Tandis que Le se demande s'il  y a problème autour de la mobilisation de la CAN.

Le Jour plus s'extasie devant le et écrit qu'il s'agit d'un «  joyeux en mémoire de l'ex-premier ministre Amadou Gon Coulibaly ». Le quotidien annonce par ailleurs la visite du Premier ministre Beugré Mambé dans la ce vendredi.

Sur la CAN 2023, fait savoir qu'il  n'y a plus de billets pour une dizaine de matchs

L'Inter consacre une partie de sa Une à  l'organisation de la CAN et fait une lucarne sur « ceux qui se frottent les mains sur le plan économique » tout en relevant les secteurs occupés par les ivoiriens dans le cadre de cette événement sportif. Enfin,  La Voie Originale fait remarquer que la dotation financière est revalorisée.

La rédaction vous conseille

Dans un autre registre de l'actualité nationale, les quotidiens parlent de la démolition du marché Djê Konan du Plateau  et du rapport de la Cour des comptes sur le recouvrement des droits et taxes de timbres CNI et passeports.

« Plateau, le marché Djê Konan rasé hier », titre Le Jour Plus qui souligne des pleurs et des désolations des commerçants qui «  crient à l'abus ». De son côté, RHDP News  publie à sa Une que « lance l'offensive sur Plateau » et souligne que les bulldozers sont en action.

Pour ,  à peine installé, Bacongo casse des commerces au Plateau ». Cette information est appuyée par Nouvelle Alliance qui indique que «  Bacongo casse le marché Djê Konan du jardin public ».  » L'espace Djê Konan démoli par le District d'Abidjan », rapporte Le patriote.

Concernant le rapport de la Cour des Comptes,  Dernière Heure résume « Trop de scandales financiers autour de ». Notre Voie publie  l'intégralité du rapport de la Cour des comptes et titre, «  gestion approximative des finances publiques ».

Pour , il s'agirait de «  centaines de milliards F CFA qui se sont volatilisés. , de son côté se demande si ce rapport « sera classé sans suite ».

A contrario, L'Essor estime que l'opposition se ridiculise encore « à travers  les commentaires que suscite ce rapport.

L'Expression donne pour sa part la parole au gouvernement qui se prononce.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Conseil des ministres ivoirien

Côte d’Ivoire : le gouvernement répond à la Cour des Comptes

L’Ambassade des États-Unis à Abidjan recrute menuisiers, magasiniers, assistant gestionnaire de données santé… plusieurs postes disponibles