« Si Adjoumani est aujourd’hui ce qu’il est sur le plan politique et social, c’est grâce à Bedié »

Quand on attaque son boss, il répond. Le professeur Mamadou Traoré, l’un des lieutenants de Soro, est bien décidé à répondre aux attaques d’Adjoumani.

Aujourd’hui, pour tenter de noircir , des cadres et militants du RDR-RHDP, lui reprochent le fait, d’après eux, d’insulter leur mentor, un père à lui. Je voudrais dire à ces personnes que est trop bien éduqué pour insulter quelqu’un à plus forte raison celui qu’il considère comme un père. Même fou, il ne va jamais oser l’insulter.

Moi je n’ai jamais vu Guillaume Soro insulter les gens qu’il emploie chez lui à la maison, ses collaborateurs, à plus forte raison insulter celui pour qui récemment il avait une forte dévotion. Oui, Guillaume Soro, contrairement à ce que disent ces personnes qui l’accusent, n’a jamais insulté le mentor du Restaurant. D’ailleurs, à nous ses hommes, il nous a d’ailleurs formellement interdit de le faire au risque de nous désavouer publiquement.

LIRE AUSSI: Lettre ouverte à Soro: « Comment prétendre un jour gouverner la Côte d’Ivoire en tenant ces propos ? »

Guillaume Soro critique plutôt la gouvernance actuelle de ce dernier. Malheureusement, nos amis du RDR-RHDP confondent toujours critiques et insultes. Pour eux, leur mentor qu’ils considèrent comme un dieu, n’a pas a être critiqué. Le critiquer serait pour eux un crime de lèse-majesté, une insulte grave.

Je voudrais leur dire d’avoir le moral car Guillaume Soro et nous allons attaquer son bilan. Nous allons critiquer sa gouvernance. S’ils considèrent cela comme une insulte de notre part c’est que ce sont eux-mêmes qui ont un problème avec la langue et la compréhension. Mais mon intervention va porter sur les insultes d’Adjoumani contre Bedié. Contre celui qui l’a fabriqué. Contre celui dont il était, il y a peu, un répondeur automatique.

LIRE AUSSI: 7 juillet 2013 à Ferké: Ouattara rend hommage à Soro, le chrétien qui a permis à un musulman d’être président en Côte d’Ivoire

Nous savons tous que si Adjoumani est aujourd’hui ce qu’il est sur le plan politique et même sur le plan social, c’est grâce à Bedié. C’est Bedié qui l’a fait Ministre avant le mentor des gens du Restaurant. C’est Bedié qui l’a fait connaître par ce mentor. Si aujourd’hui il a été ingrat vis à vis de Bedié, ce n’est pas à ce mentor qu’il vient de rejoindre, non par conviction mais par intérêt pecunier, qu’il sera reconnaissant lorsque ce dernier perdra le pouvoir.

Si Adjoumani se permet aujourd’hui d’insulter Bedié avec les encouragements et les applaudissements de son nouveau mentor, qu’il ne s’étonne pas que demain, il soit insulté par ce même Adjoumani. Au RDR-RHDP, on trouve normal qu’Adjoumani insulte son père Bedié. Mais on ne trouve pas normal que Guillaume Soro, même si un jour il lui arrivait de le faire, insulte leur mentor, qui est un père pour lui.

LIRE AUSSI: Bédié aux militants du PDCI: « mobilisons-nous pour gagner haut les mains le scrutin d’octobre 2020 »

Ne dit-on pas que qui peut le moins peut le plus? Hier,n’est ce pas le RDR qui a applaudi Guillaume Soro lorsqu’il s’attaquait à Laurent Gbagbo son autre père ? N’est ce pas ce même RDR qui applaudissait Guillaume Soro lorsqu’il s’attaquait à Bedié pendant qu’il était à la Fesci et après le coup d’État de Décembre 99? N’est ce pas ce même RDR qui applaudissait son mentor lorsque ce dernier s’attaquait à son aîné Bedié ? Pourquoi donc être choqué aujourd’hui parce que l’enfant à qui vous avez montré la bonne voie qui est celle de s’attaquer à ses pères s’attaque aujourd’hui au vôtre ?

Avant de condamner Guillaume Soro pour ses sorties contre la gouvernance du mentor du Restaurant, commencez par condamner votre porte parole pour ses sorties contre Bedié qui l’a fait. Contre Bedié qui est un père pour lui. Contre Bedié qui a fait de lui Ministre contrairement à Guillaume Soro qui n’a pas été fait politiquement par le mentor des gens du Restaurant. En effet, ce n’est pas lui qui a fait de Guillaume Soro Ministre d’État en 2003. Ce n’est pas lui non plus qui a fait de Guillaume Soro Premier Ministre en 2017. Ce n’est pas lui seul qui a fait de Guillaume Soro, Président de l’Assemblée Nationale en 2012. C’est avec Bedié que le choix de Guillaume Soro a été fait.

LIRE AUSSI: Soro dit tout sur la mort de Tagro et fait des révélations sur des généraux de Gbagbo

Mieux, en 2017, c’est parce qu’il a été effrayé par les mutins qu’il a reconduit Guillaume Soro dans ses fonctions de Président de l’Assemblée Nationale. Sinon c’est , l’actuel PAN qui avait été choisi par lui. Qu’on sache donc raison garder. C’est vrai que nous avons utilisé son nom pendant la rébellion pour mobiliser comme lui même utilise aujourd’hui le nom d’Houphouet pour mobiliser. Mais si Guillaume Soro devrait attendre sa bénédiction son accord avant d’engager cette rébellion, elle n’aurait jamais eu lieu.

A CONNAIT PAS A DEMANDÉ.

Je m’arrête là pour aujourd’hui sur le cas Adjoumani. Il a suffisamment eu sa dose pour aujourd’hui. Il faut que les gens sachent une chose aujourd’hui. Façon hier quand tu parlais mal un peu du mentor des gens du Restaurant,nous les militants du RDR on te gifflait là, c’est comme ça aujourd’hui quand tu vas parler mal de Soro, nous les Soroistes là, on va grouper boulet sur toi.

Personnalités liées avec l’article