Soro ne sera jamais arrêté ! Le mandat d’arrêt émis contre lui a pour seul but de l’empêcher de rentrer en Côte d’Ivoire pour être candidat en 2020

Presqu’une semaine après son mandat d’arrêt, Guillaume Soro se confie au JDD, le Journal du Dimanche pour exprimer toute sa colère contre Emmanuel Macron.

Soro en colère contre Macron. Il dit que Macron, en laissant Ouattara agir comme il l’a fait (contre Soro), « manque de courage et de maturité ». Il continue pour dire qu’au nom de contrats juteux la France ferme les yeux sur le piétinement de la démocratie.

L’amertume de Soro contre Macron et la France

C’est quand même fort, et cela traduit l’amertume ou la déception de Soro qui se voit brutalement lâché par Paris et qui n’en revient pas.

Soro est présentement en France et tient ces propos acerbes contre le président français, il doit avoir des raisons pour agir ainsi sans gants, si, par exemple, il avait été rassuré du soutien préalable de la France et que sans crier gare ce soutien lui a été arraché à la dernière minute, le laissant seul face à Ouattara.

D’ailleurs, au vu des propos très crus de Soro contre Ouattara ces derniers mois lors de ses tournées, il apparaissait clairement qu’il devait être adossé à quelque chose de très solide qui lui permettait de cogner Ouattara. Soro avait-il été trompé par la France? L’ont-ils poussé à l’erreur?

L’objectif du mandat d’arrêt contre Soro

Mieux, Soro dit que le mandat d’arrêt lancé contre lui est politiquement motivé et aucun pays européen qui respecte les droits de l’homme ne peut exécuter un tel mandat d’arrêt. Il est donc serein. La suite promet. Mais peut être qu’il se trompe d’analyse, le mandat d’arrêt n’a qu’un seul but, le tenir loin de la Côte d’Ivoire, le juger et le condamner et l’empêcher ainsi d’être candidat en 2020.

En clair, l’objectif du mandat d’arrêt n’est pas vraiment pour qu’il (le mandat d’arrêt) soit exécuté, mais tout simplement faciliter la tâche pour alléger la liste des candidats pour l’élection de 2020. C’est juste mon opinion.
Quoi qu’il en soit, quand deux couteaux se battent le poulet se tient loin.
Joyeuse période festive à tous.

LIRE AUSSI

Personnalités liées avec l’article