Zezeto : Voici pourquoi le niveau du championnat ivoirien a baissé

Formé à l’ de l’, , alias n’a pas connu une carrière internationale aussi brillante que ses coéquipiers. Rencontré à M’Pouto, il nous parle de son actualité et donne son avis sur la crise qui secoue le football ivoirien.

Que devient Zezeto après avoir mis fin à sa carrière de footballeur ?

J’ai un centre de formation. J’ai décidé de m’occuper des plus jeunes amoureux du football. On veut leur donner ce qu’on a reçu. Ils n’ont personne pour leur montrer les rudiments du métier. Il est important qu’on donne ce qu’on n’a reçu.

A lire aussi. Emmanuel Eboué libéré sous caution après 24 heures de garde à vue à Londres

Quelle est la cible de votre centre de formation ?

Le centre de formation accueille les enfants de 10 à 15 ans. C’est à partir de cet âge que nous sommes rentrés à l’Académie et nous avons réussi dans notre métier.

« C’est une crise qui fait honte au football en particulier le football ivoirien. Je pense que les acteurs du football doivent trouver rapidement une solution » (Zezeto)

Aujourd’hui le niveau du championnat ivoirien que vous avez connu et dont vous avez contribué à rehausser l’image est en baisse. Comment expliquez vous cela ?

Pour moi, c’est juste une question de formation. Les présidents de clubs ne privilégient plus la formation des jeunes, pourtant c’est la base d’un bon jeu.

Quel est votre avis sur la crise qui secoue actuellement le football ivoirien ?

C’est une crise qui fait honte au football en particulier le football ivoirien. Je pense que les acteurs du football doivent trouver rapidement une solution. Elle a trop duré.

Propos recueillis par Roxanne Ouattara

Exclusif / Pour la première fois, Oumar Ben Salah parle de son fils Mohamed

Personnalités liées avec l’article