Affaire « Je connaissais à peine Ocampo » : RFI s’en mêle et confond Ouattara

Alassane Ouattara et Luis Moreno Ocampo

Les différents propos du président concernant la CPI continuent de susciter des commentaires. A en croire la correspondante de à la Haye, le président et , ancien procureur de la CPI, se sont rencontrés plusieurs fois pour parler du dossier Laurent Gbagbo contrairement à ce que le premier avait laissé entendre sur la même chaîne, le lundi 11 février 2019.

Luis Moreno-Ocampo avait rencontré Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire en octobre 2011 quelques jours après avoir obtenu le feu vert des juges de la CPI pour conduire une enquête commis lors de la crise post-électorale de 2010. Puis deux semaines avant le terme de son mandat en juin 2012, Luis Moreno-Ocampo avait une nouvelle fois fait le voyage d’Abidjan pour faire ses adieux au chef de l’Etat.

A lire aussi : Ouattara rattrappé par ses propos d’hier : « Dès 2010, je transfère la Présidence à Yamoussoukro »

A sa rencontre publique s’ajoute au moins une rencontre secrète entre Luis Moreno-Ocampo et Alassane Ouattara le 26 novembre 2011. Comme le montre les échanges de courrier révélé par , c’est la présidence ivoirienne qui avait sollicité le Procureur. La rencontre avait eu lieu à Paris en fin de matinée.

Elle s’est déroulée trois jours après l’émission d’arrêt sous scellé contre Laurent Gbagbo. La Côte d’Ivoire avait donc été déjà notifiée de l’existence de ce mandat mais il fallait alors organiser le transfèrement de Laurent Gbagbo à la Haye. Ce qui sera fait quatre jours après la rencontre Alassane Ouattara et Luis Moreno-Ocampo.
Propos retranscrits par Karina Fofana (Source RFI)