Billon sur RFI : « En toute honnêteté, le quotidien des Ivoiriens est difficile »

Jean-Louis Billon et Henri Konan Bédié
Affiche de campagne du RHDP en 2010

sur RFI. Le porte-parole du Parti démocratique de Côte d’Ivoire ( d’) était l’invité de Radio France internationale (RFI) ce jeudi 15 mars 2018. Il en a profité pour cracher encore ses vérités au Rassemblement des républicains ( d’).

« En toute honnêteté, je pense que le quotidien des Ivoiriens est difficile, a-t-il asséné. Ils aspirent à ce qu’on puisse apporter des réponses à leurs attentes. Et nous travaillons, nous, pour le futur, à améliorer notre projet de société pour 2020. On n’est pas dans une négociation de marché quelconque ».

Adama Bictogo contre-attaque : « Billon est un politicien de salon, Guikahué est un homme du passé« 

revenant que les dernières attaques personnelles dont il a été victime de la part d’Adama Bictogo, vice-président du RDR et de Kandia Camara, secrétaire générale du même parti, il a assuré qu' »Ils perdent leur sang-froid, c’est tout ». Précisant : « nous avançons… Quand ils sont à court d’arguments, ils vont un peu plus bas. Mais ils vont se reprendre. Je n’ai aucune inquiétude là-dessus. Nous sommes tous des Ivoiriens, on se connaît tous. Chacun doit avoir ses idées politiques, l’idéologie de son parti. Et c’est ce débat qui fait avancer les choses ».

« Pour l’instant, le PDCI reste le PDCI et nous aurons notre candidat pour l’élection présidentielle de 2020 »

Pour Billon, le PDCI « a les moyens d’aller seul » à la future présidentielle, sans l’appui du RDR, dans le cadre d’un , qui, selon lui, ne devrait voir le jour qu' »après l’alternance de 2020. C’est une autre étape. Il faut que les esprits évoluent. Parce que, pour l’instant, personne ne veut abandonner son identité propre. Et si jamais les partis acceptent cette évolution, on peut partir vers le . Pour l’instant, le PDCI reste le PDCI et nous aurons notre candidat pour l’élection présidentielle de 2020″.

Au passage, l’homme qui souhaite porter la candidature du PDCI à cette présidentielle, sans l’avoir encore officiellement annoncé, n’adhère pas à un ticket qui serait porté par Daniel Kablan Duncan (PDCI) et Amadou Gon Coulibaly (RDR). ela vous satisferait ? « Je n’ai rien à dire là-dessus. Mais ce que j’ai déjà dit, c’est que 2020 sera une nouvelle génération », a-t-il rappelé.

Elvire Ahonon

Article précédent : Bédié persiste et signe, « Le candidat RHDP en 2020, sera du PDCI »