Côte d’Ivoire : Qui veut tuer Théodore Mel Eg ?

Théodore Mel Eg

L’information a commencé à tourner rapidement sur les réseaux sociaux : Décès de , président de l’Union démocratique et citoyenne () et ex-ministre de la Ville de . L’information s’est révélée être une infox, une fake news. Mel Eg est bel et bien vivant.

avait quelque peu disparu de la scène politique ces derniers mois, il avait été quelque peu souffrant. Ce jeudi 20 décembre 2018, la rumeur l’a tué, à 66 ans. « Faux », rétorque un membre de sa famille. De fait, la fausse information est née de la commémoration de l’anniversaire de la mort d’un autre cadet de la fratrie Mel.

A lire aussi. Côte d’Ivoire fake news : Le Général Gervais Kouassi n’a pas été arrêté

Théodore Mel Eg avait été maire de , avant de quitter ce parti, après le coup d’Etat qui a emporté , en décembre 1999. Avec son parti, l’UDCY, il avait perdu la mairie de en 2001, mais s’était faire élire député en décembre 2010.

En 2003, alors qu’il était le seul représentant de son parti à l’assemblée nationale, il avait participé aux négociations de Linas-Marcoussis et était entré, à ce titre, au gouvernement. Il s’est alors rapproché de Laurent Gbagbo et avait intégré La majorité présidentielle (LMP, coalition amenée par le FPI). .

Elvire Ahonon