Logements sociaux en Côte d’Ivoire : encore un peu de patience …

Koffi N’Guessan, secrétaire d’Etat chargé du logement social en Côte d’Ivoire, a invité les souscripteurs au programme de logements sociaux à la patience.

“Les logements sociaux sont une réalité. Je voudrais demander à nos frères et sœurs souscripteurs d’être patients et de croire en ce projet qui est important pour nous”, a déclaré le Secrétaire d’Etat, s’adressant aux sceptiques et aux personnes gagnées par le découragement les invitant à “croire au projet”.

Sur ces différents sites, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme, chargé du logement social, a été informé par les promoteurs d’un ensemble de difficultés auxquelles ils sont confrontées. Il s’agit notamment des problèmes de voiries, réseaux et divers (VRD) ainsi que les sites d’évaluation, d’électricité et d’eau.

LIRE AUSSI: Logement en Côte d’Ivoire: Koné Bruno annonce un renforcement des sanctions contre les bailleurs

Selon Monsieur Koffi N’Guessan, toutes ces préoccupations seront traitées dans les jours à venir. “Le président de la République a instruit le gouvernement afin que les moyens soient dégagés pour régler ces questions”, a-t-il rassuré. Il a également souligné qu’au premier trimestre 2020, tous les bâtiments en cours de réalisation et toutes les cités qui ont été achevées, et qui attendaient soit la connexion au réseau électrique ou l’adduction d’eau, pourront être habités.

LIRE AUSSI: Tentative de coup d’Etat en Mauritanie ?

Lancé en 2012, le Programme présidentiel de logements sociaux, rappelle-t-on, vise la construction de plus de 60 000 résidences destinées à des ménages à revenus faibles et modérés. 46 promoteurs dont 42 ivoiriens et quatre étrangers ont été désignés.

A Bingerville, l’opération va s’étendre sur 40 hectares et à la cité ADO à Yopougon, il est prévu la construction de 2 172 logements.

Personnalités liées avec l’article