« Les artistes ivoiriens vont exiger dorénavant que leurs obsèques soient pris en charge par l’État à la dimension de ceux de DJ Arafat »

Le Mamadou Traore a dénoncé ce vendredi 30 août 2019, jour des funérailles de l’hypocrisie de l’Etat de Côte d’Ivoire en vers ses artistes.


Ci-dessous l’intégralité de sa déclaration

Aujourd’hui Vendredi 30 Août, un grand hommage sera rendu à DJ Arafat au stade Félix Houphouet Boigny. Ce stade qui a été offert aux « chinois  » par l’Etat afin qu’ils honorent et célèbrent leur idole décédée dans des conditions terribles. Les questions qui me taraudent l’esprit suite à cette grande générosité de l’État vis-à-vis de Dj Arafat sont les suivantes.

1.Pourquoi est ce après sa mort que l’Etat décide d’être généreux envers lui alors qu’il y a peu, avant sa mort, on avait interdit que ses images passent à la télévision d’État qu’est la RTI ?

2.Que recherche l’Etat à travers ce grand hommage rendu à l’artiste ?

A l’honorer ou a récupérer ses « chinois  » pour des buts électoralistes ? C’est bien que l’Etat magnifie une icône comme DJ Arafat qui faisait la fierté du pays malgré ses frasques. Mais ça aurait été mieux qu’il le fasse au moment où il était vivant.

A LIRE AUSSI : Steve Beko à Arafat Dj: « Tu nous embrouillais avec tes bruits…

Ça aurait eu plus d’impact que maintenant. La célébration des obsèques de DJ Arafat nous ramène à la triste réalité de notre vie, nous les humains. En effet, de notre vivant, nous sommes traités de tous les noms. Nous sommes détestés par tous. Mais à notre mort, lors de nos obsèques, nous sommes magnifiés par ceux qui nous insultaient et qui nous haïssaient.

Quelle grande hypocrisie c’est ! Sans le savoir, l’État, en s’impliquant de cette manière pour les obsèques de Dj Arafat ouvre malicieusement la boîte de Pandore. Car les artistes ivoiriens vont exiger dorénavant que leurs obsèques soient pris en charge par l’État à la dimension de ceux de DJ Arafat.

C’est pourquoi je propose que l’Etat n’attende pas la mort de nos artistes pour les célébrer et prendre en charge leurs obsèques d’une manière ostentatoire comme il le fait en ce moment avec DJ Arafat.

A LIRE AUSSI : Gbi de fer: « Arafat de son vivant, vous l’avez verrouillé et boycotté et c’est à sa mort que vous venez organiser ses funérailles »

Qu’il les assiste pendant qu’ils sont vivants,malades et même dénudés. Ainsi, s’ils venaient à mourir malgré tous ces soutiens de l’État, leurs parents et leurs fan ne lui en voudront pas s’il n’organise pas leurs obsèques à la dimension de ceux de DJ Arafat.

Que Dieu garde ton âme cher artiste talentueux Dj Arafat que je viens de découvrir moi aussi tout juste après sa mort. En effet,depuis sa mort j’ai cherché à le connaitre réellement à travers sa musique.

A LIRE AUSSI : Décès de DJ Arafat: Hommage de l’Etat de Côte d’Ivoire

Et j’avoue que depuis le 13 Août, dans ma voiture, je ne fais qu’écouter la musique de Dj Arafat. Et j’avoue qu’il avait du talent. Et mon fils Cheick, grand admirateur de Dj Arafat, de me dire il y a quelques jours lorsqu’il a entendu sa musique dans ma voiture.

« Papa, tu n’as pas dit que c’est du bruit qu’il faisait ? Tu vois qu’il était un 10! ». « Oui fiston. J’avoue qu’il était un artiste talentueux  » dis-je. Ainsi se présente malheureusement l’existence des hommes. On ne reconnaît leur valeur que lorsqu’ils décèdent.

Et c’est triste.

Personnalités liées avec l’article