Niger : la junte refuse la main tendue du Bénin

Abdourahamane Tchiani
Abdourahamane Tchiani, président du Niger © Crédit Photo DR

La junte militaire dirigeant le Niger a refusé l'offre de réconciliation du Bénin, qui annonçait la levée des restrictions sur les importations de marchandises à destination du Niger via le port de Cotonou.

Dans un communiqué diffusé récemment, les autorités nigériennes ont réaffirmé le maintien des sanctions jugées illégales, injustes et démesurées imposées par la CEDEAO, notamment celles concernant la fermeture des frontières.

Le communiqué précise : « La Chambre de Commerce et d'Industrie du encourage les acteurs économiques à persister dans l'utilisation des ports et des corridors ayant servi notre pays depuis les événements de juillet 2023. »

Le 27 décembre, le directeur général du port de Cotonou avait informé la levée des restrictions sur les importations de biens à destination du Niger via ce port, cinq mois après les sanctions infligées par la . Cette dernière avait exigé le retour au pouvoir du président déchu, Mohamed Bazoum, une requête vivement rejetée par les nouveaux dirigeants à Niamey.

La main tendue du Bénin rejetée par la junte nigérienne

La décision du Bénin de lever les restrictions sur les importations semblait marquer une volonté de rétablir la coopération entre les deux nations. Cependant, la réponse de la junte nigérienne suggère que la crise politique persiste et reste loin d'une résolution.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

Les Lions Indomptables du Cameroun

CAN 2023 : la liste des 27 joueurs du Cameroun, le commando de Rigobert Song

Opérations sécurité routière fêtes de fin d’année 2023 : la police d’Abidjan traque les chauffeurs indélicats