Nomination de Cissé Bacongo : « l’objectif est politique: mettre Abidjan sous la coupe du RHDP » (Ferro Bally)

Cissé Bacongo lors de la d'une conférence de son parti le RHDP
Cissé Bacongo lors de la d'une conférence de son parti le RHDP © Crédit photo Sercom Bacongo

Ferro Bally, journaliste ivoirien, se prononce sur la nomination Cissé Bacongo comme ministre gouverneur du District autonome d'Abidjan.

Le 13 décembre 2023, au Palais des sports de Treichville, le secrétaire exécutif du était tout feu tout flamme à la cérémonie d'anniversaire de l'investiture d'Alassane Ouattara.

« Jeunesse du RHDP, ne vous laissez pas distraire. L'ivoirité n'est pas morte avec l'arrivée de , loin s'en faut. Le tableau sur lequel Tidjane Thiam veut jouer est celui du patronyme et de la religion pour aller au nord. Mais ne vous méprenez pas, on n'est pas même chose, » déclarait Cissé Ibrahim dit Bacongo pour cadenasser et aseptiser le nord du pays.

Ironie de l'histoire, ce vaillant fils contre la conquête politique du nord est promu au sud, en lieu et place des originaires. Il a succédé, le 27 décembre, aux Ébrié Ernest N'Koumo Mobio, Pierre Djédji Amondji et Robert Beugré Mambé.

Objectif politique

En violation de l'article 12 des Statuts, ce député-maire de la commune abidjanaise de Koumassi a été nommé ministre-gouverneur du district autonome d'Abidjan.

Après la députée-maire d'Abobo, Kandia Camara-Kamissoko, devenue présidente du Sénat, l'État effectue un autre passage en force. L'objectif est politique: mettre le district d'Abidjan sous la coupe du RHDP, après les amers souvenirs des fiascos retentissants dans les communes-phares de Cocody, Marcory, Plateau et Port-Bouët.

F. M. Bally

La rédaction vous conseille

Les derniers articles sur YECLO

Written by Ferro Bally

Mariatou Koné, ministre de l'Education nationale de Côte d'Ivoire

DECO : Dates des examens scolaires du BAC, BEPC et CEPE 2024 CI, les réformes

Mariatou Koné, ministre de l'Education nationale de Côte d'Ivoire

Le concours CAFOP en Côte d’Ivoire se régionalise dès 2024 : voici les réformes