Rejet de la réinscription de Gbagbo sur la liste électorale: l’ex-président ivoirien réagit

Dans un communiqué en date du 29 juin 2023, le porte-parole du PPA-CI, Katinan Koné, dénonce le rejet de la réinscription sur la liste électorale de Gbagbo.

L'ex-président ivoirien avait déposé le jeudi 8 juin 2023 auprès de la Commission électorale indépendante (), les arguments en vue de son inscription sur la liste électorale, estimant que l'affaire de « Braquage de la Bceao » a servi de prétexte pour retirer son nom du fichier électoral.

En dépit des recours et les arguments légaux développés, la requête a été rejetée a annoncé ce vendredi le porte-parole du PPA-CI, Justin , « la Direction du tient à informer officiellement l'opinion nationale et internationale, les militants et sympathisants que la réclamation de Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, a été rejetée, malgré la voie de recours et les arguments légaux développés « .

LIRE AUSSI: Titrologie 30 juin 2023 : revue de la presse ivoirienne : Rejet de sa réinscription sur la liste électorale, quelle option pour Gbagbo ?

Une décision qui pose un problème

Cette décision de rejet vient confirmer les inquiétudes soulevées par le PPA-CI le mardi 27 juin 2023, lors d'une conférence de presse, « cette décision unilatérale de M. Sourou Koné pose un problème d'ordre moral, d'ordre politique et d'ordre juridique », a déclaré Katinan Koné.

LIRE AUSSI : Permis à points Côte d'Ivoire: 10.251 points retirés aux conducteurs des voitures particulières, contre 408 points aux camionnettes

« Au demeurant, la décision de monsieur Sourou Koné accentue la présomption de la caporalisation de la CEI par le Chef de l'Etat et son régime ; toute chose qui enlève le mince verni de neutralité que cette Commission peine à se couvrir », a-t-il ajouté.

Laurent Gbagbo point affecté par cette situation

Le Président du PPA-CI « a pris acte du rejet de sa réinscription sur la liste électorale. Il perçoit cette décision comme une manœuvre politicienne visant à l'écarter de la vie politique et à affaiblir la mobilisation de ses partisans en vue des élections locales prévues pour le 2 septembre 2023 », informe le « Il n'est point affecté par cette situation et il entend se battre jusqu'au bout pour le rétablissement de son honneur et sa dignité », assure Koné Katinan, appelant les militants du PPA-CI à se mobiliser pour faire triompher, par leur vote, les causes de la justice et de la démocratie lors des élections locales du 2 septembre 2023.

Written by Christian Binaté

Inondations Bassam: un cadre du PPA-CI au préfet, « c’est l’État qui a autorisé les constructions sur les passages d’eau en attribuant des ACD »

Crise Data internet en Côte d’Ivoire : le volte-face du RHDP dénoncé par Assalé Tiémoko