Rencontre Gbagbo-Affi : voici le rôle joué par Katinan

Selon Demba Traoré, proche de Nady Bamba, Gbagbo a reçu Affi à Bruxelles grâce à la médiation de son porte-parole, Justin Katinan Koné.

« Le cas Affi, attention à la désinformation.

1- Il a été reçu grâce à la médiation de Koné Katina, et non celle d’ autres mythos.
2- Affi a présenté des excuses à son Patron.

3- Il a exprimé des vœux tels que rapporté par le SG Assoa ADOU, et il a été convenu de continuer les discussions en CI.
4- Affi n’était pas supposé faire un communiqué, mais il en a fait un et s’est prévalu du titre de président de FPI.

LIRE AUSSI : Pourquoi demander un congrès pour « réintégrer » Affi au FPI-GOR alors que Gbagbo et lui parlent de congrès unitaire ?

5- Les résolutions du congrès de Mama sont en vigueur, donc Affi reste exclu du FPI.
6- Par conséquent, il ne peut avoir de congrès de réunification avant la réintégration de l’ex camarade Affi.
7- Le Congrès extraordinaire décidé par le secrétariat général du vendredi 17 janvier 2020 n’a rien avoir avec « le congrès unitaire » des réseaux sociaux. Mais pendant ce Congrès, le cas de l’ex Camarade Affi pourrait être revu.

8- Parler de « congrès unitaire » voudra dire que les congrès de Mama et de Moossou sont nuls et de nul effet.
9- Au grand jamais, le Président Gbagbo ne foulera du pied les textes et résolutions de son parti.

LIRE AUSSI : « Ils s’abritent derrière le charisme de Gbagbo pour combattre Affi »

10- Le Sieur AFFI s’est rendu compte que le Président Gbagbo est le président du FPI et non des ouï-dire comme il le faisait croire. C est en sa qualité de Président du FPI qu’il a instruit son SG Assoa Adou de poursuivre les discussions en CI.

11- Last but not the least, maintenant qu’ AFFI sait que le Président Gbagbo a été candidat et élu est président du FPI, il devrait lui remettre les symboles du parti qu’il a confisqués avec le soutien du pouvoir comme il l’a dit lui-même haut et fort.

LIRE AUSSI : Affi N’Guessan : « le RHDP est ultra-dominateur à la CEI avec la présidence, le secrétariat …

Bêtement GOR, nous appliquons les décisions du Président Gbagbo donc nous pardonnons à Affi toutes ses sorties de route si le Président Gbagbo a pardonné.
Bêtement GOR, restons vigilants.

Personnalités liées avec l’article