CEDEAO : 130 observateurs attendus au Sénégal pour la présidentielle du 24 mars 2024

La CEDEAO s'apprête à déployer une mission d'observation électorale de 130 membres au Sénégal, en prévision de l'élection présidentielle du 24 mars 2024.

Cette mission, dirigée par l'ancien sous-secrétaire général des Nations unies, le Nigérian Ibrahim Agboola Gambari, vise à garantir la transparence et la crédibilité du scrutin.

Dans un communiqué publié dimanche 17 mars, la Commission de la CEDEAO a réaffirmé son engagement à soutenir le processus électoral au Sénégal. Elle a salué la promulgation d'une loi d'amnistie dans le pays, considérée comme une étape importante vers la consolidation de la paix et de la concorde nationale.

Appel à la tolérance et à la responsabilité

La a exhorté tous les acteurs impliqués dans le processus électoral, y compris les candidats, les partis politiques et les médias, à faire preuve de retenue et de responsabilité. Elle les a invités à privilégier la tolérance, la paix et la réconciliation, en s'abstenant de tout propos ou acte susceptible de menacer la stabilité du pays.

La rédaction vous conseille

L'élection présidentielle de 2024 est considérée comme un enjeu majeur pour la démocratie sénégalaise. La présence de la CEDEAO contribuera à garantir la crédibilité du scrutin et à renforcer la confiance des citoyens dans le processus démocratique.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Coupures de câbles internet : MTN annonce des mesures de compensation

Damana Pickass : « Gbagbo est notre candidat en 2025, sa candidature ne souffre d’aucune anomalie »